Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Trois jeunes Palestiniens blessés par balle aux Etats-Unis

La guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas suscite de fortes tensions à travers le pays, et a donné lieu à une hausse des actes antisémites et islamophobes

Les étudiants palestiniens Hisham Awartani, Tahseen Ali et Kenan Abdulhamid qui ont été blessés par balle, à Burlington, dans le Vermont, le 25 novembre 2023. (Crédit : Husam Zomlot/X)
Les étudiants palestiniens Hisham Awartani, Tahseen Ali et Kenan Abdulhamid qui ont été blessés par balle, à Burlington, dans le Vermont, le 25 novembre 2023. (Crédit : Husam Zomlot/X)

Trois jeunes Palestiniens ont été blessés par balle samedi soir par un homme dans l’Etat américain du Vermont, a annoncé la police locale, indiquant que le suspect n’avait pas encore été identifié.

Agés de 20 ans, ils se promenaient « quand ils se sont retrouvés face à un homme blanc armé d’un pistolet » qui « sans leur parler, a tiré au moins quatre balles avant de s’enfuir a priori à pied », a indiqué la police de Burlington dans un communiqué transmis à l’AFP.

Deux des victimes sont dans un « état stable » tandis que la troisième « souffre de blessures plus sérieuses », est-il précisé.

Les jeunes hommes se trouvaient dans la ville de Burlington, à 70 km de la frontière canadienne, pour passer les fêtes de Thanksgiving.

« A l’heure actuelle, il n’y a pas d’informations supplémentaires suggérant le mobile du suspect, telles que des déclarations ou des remarques », a précisé la police. Mais selon son chef, Jon Murad, « dans ce moment chargé, personne ne peut regarder cet acte sans suspecter que cela soit un crime motivé par la haine ».

Lors de l’agression, deux des victimes portaient le traditionnel keffieh, a détaillé la police.

La guerre entre Israël et le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas suscite de fortes tensions à travers le pays, et a donné lieu à une hausse des actes antisémites et islamophobes.

« Nous sommes dévastés par cette nouvelle terrifiante que nos enfants aient été ciblés et se soient fait tirer dessus », ont réagi les familles des victimes dans un communiqué à l’institut spécialisé sur le Moyen-Orient IMEU.

« Nous demandons aux forces de l’ordre de mener une enquête rigoureuse, et notamment de traiter l’agression comme une agression motivée par la haine », poursuivent-ils.

Joe Biden a été informé de l’agression, a indiqué dimanche la Maison Blanche.

« La haine n’a pas de place ici », a fustigé dimanche le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, en réaction à cette nouvelle « choquante et profondément décevante ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.