Trois membres d’une même famille tués dans une fusillade dans le nord du pays
Rechercher

Trois membres d’une même famille tués dans une fusillade dans le nord du pays

Avec ces attaques survenues aux alentours de la ville Baqa al-Gharbiya, le bilan annuel des meurtres dans la communauté arabe israélienne devient le plus lourd depuis 20 ans

Photo d'illustration : La police sur la scène d'un meurtre à Holon, le 21 décembre 2015. (Crédit : Moti Karelitz/Flash90)
Photo d'illustration : La police sur la scène d'un meurtre à Holon, le 21 décembre 2015. (Crédit : Moti Karelitz/Flash90)

Deux hommes ont été grièvement blessés par balle, samedi soir, après qu’un attaquant a ouvert le feu en direction de leur véhicule aux abords de la ville arabe israélienne de Baqa al-Gharbiya, près de Haïfa. Un troisième homme, qui avait été touché dans une fusillade distincte mais liée à la première, a succombé à ses blessures.

La mort des premières victimes a été prononcée par les personnels des services d’urgence, alors qu’ils se rendaient à l’hôpital. Les défunts étaient un homme de 65 ans et de son neveu âgé de 20 ans, selon le quotidien Haaretz.

Ils ont été ultérieurement identifiés et ils s’appelaient Ahmad et Mhammad Sharqiya.

Plus tard dans la soirée, c’est l’un de leurs parents âgé de 35 ans qui a été blessé par balle alors qu’il se trouvait à l’entrée d’un magasin à Baqa al-Gharbiya. Il a été évacué en urgence au centre médical Hillel Yaffe de Hadera dans un état critique et sa mort a été prononcée plus tard par les médecins.

La police a ouvert une enquête sur les deux incidents.

L’organisation à but non-lucratif Abraham Initiatives a fait savoir qu’après ces fusillades, un nombre total de 93 Arabes israéliens avaient été assassinés cette année, contre 89 en 2019 et 71 en 2018. Sur toutes les victimes du décompte de 2020, 16 étaient des femmes et 73 avaient été tuées par arme à feu, a ajouté le groupe.

Haaretz a indiqué que le bilan des meurtres commis cette année au sein de la communauté arabe israélienne était le plus lourd depuis 20 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...