Tsahal arrête 21 personnes et saisit des armes au cours d’une perquisition en Cisjordanie
Rechercher

Tsahal arrête 21 personnes et saisit des armes au cours d’une perquisition en Cisjordanie

La moitié des détenus sont originaires de Kufr al-Deek, à l'est de Tel-Aviv ; aucun blessé n’était rapporté alors que les forces israéliennes ont été attaquées à Abu Dis

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des pistolets faits maison, des gilets pare-balles et d'autres équipements saisis par les troupes de Tsahal dans le village palestinien de al-Dik dans un raid nocturne le 25 mai 2016 (Crédit : unité du porte parole de Tsahal)
Des pistolets faits maison, des gilets pare-balles et d'autres équipements saisis par les troupes de Tsahal dans le village palestinien de al-Dik dans un raid nocturne le 25 mai 2016 (Crédit : unité du porte parole de Tsahal)

Des soldats des Forces de défense israéliennes et la police des frontières ont arrêté 10 Palestiniens et ont saisi des armes, des munitions et du « matériel militaire » dans un raid à grande échelle dans le village cisjordanien de Kufr al-Dik, à l’est de Tel-Aviv, tôt mercredi matin, a rapporté l’armée.

11 autres suspects ont été arrêtés lors de raids à travers la Cisjordanie, ce qui fait de cette opération l’une des plus importantes de ce genre au cours des dernières semaines.

Des soldats de la brigade d’infanterie Givati de Tsahal, ainsi que des unités des forces spéciales ont découvert trois pistolets faits maison, des fusils de chasse, des gilets pare-balles et des uniformes militaires au cours de l’incursion à al-Dik, a déclaré l’armée.

Les 10 suspects palestiniens arrêtés dans le village ont été accusés d’avoir participé à des manifestations violentes, d’avoir jeté des pierres et d’autres formes de « terrorisme populaire ».

A Abu Dis, à l’ouest de Jérusalem, les habitants ont jeté des pierres et des morceaux de bois sur des soldats de Tsahal pendant que les forces israéliennes arrêtaient deux hommes palestiniens pour des charges non divulguées. Aucun soldat n’a été blessé dans l’incident.

تصدي الشبان لقوات الاحتلال ببلدة أبو ديس

#شاهد |تصدي الشبان لقوات الاحتلال خلال اقتحامها بلدة أبو ديس شرق #القدس المحتلة فجر اليوم.تصوير: داود عفانة

Posted by ‎قناة الأقصى الفضائية – Al Aqsa Channel‎ on Tuesday, 24 May 2016

L’armée a également arrêté trois membres présumés de l’organisation terroriste du Hamas, deux dans la région de Naplouse et un troisième à Turmus Ayya, au nord de Ramallah.

D’autres arrestations ont été faites à Beit Fajjar, Silwad et dans le village palestinien de Tekoa.

C’est le plus grand nombre de suspects arrêtés en une nuit depuis le 5 avril, alors que l’effusion de violence qui a commencé fin 2015, une vague d’attaques au couteau et de fusillades, semble être en train de s’essouffler, selon les responsables de la défense.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...