Tsahal interpelle cinq infiltrés à la frontière jordanienne
Rechercher

Tsahal interpelle cinq infiltrés à la frontière jordanienne

L'armée israélienne a lancé une chasse à l'homme après que le groupe a traversé la frontière pendant la nuit ; les 5 personnes sont soupçonnées d'être des immigrants illégaux

Vue de la frontière entre Israël et la Jordanie, dans la vallée du Jourdain, en Cisjordanie, le 17 juin 2020. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)
Vue de la frontière entre Israël et la Jordanie, dans la vallée du Jourdain, en Cisjordanie, le 17 juin 2020. (Crédit : Yaniv Nadav/Flash90)

Les soldats israéliens ont arrêté samedi cinq infiltrés à la frontière en provenance de Jordanie après plusieurs heures de recherches, a indiqué l’armée.

Après avoir identifié le passage du groupe, l’armée a lancé une chasse à l’homme dans la matinée. Un suspect a été rapidement arrêté et les quatre autres ont été rattrapés près de la mer Morte en début d’après-midi.

Les individus n’étaient pas armés. L’armée a déclaré qu’elle pensait qu’il s’agissait d’immigrants illégaux et qu’ils ne représentaient pas un danger.

Jeudi matin, les soldats ont arrêté deux suspects qui avaient traversé le nord d’Israël depuis le Liban, après une chasse à l’homme de plusieurs heures, dans un contexte de tensions croissantes le long de la difficile frontière nord.

Les deux hommes semblaient être des migrants du Liban, entrés en Israël dans l’espoir de trouver du travail. Ils ont été interrogés par les forces de sécurité israéliennes, a indiqué l’armée.

L’infiltration présumée est survenue moins de deux jours après une rare attaque à la roquette du Liban sur Israël, qui a suivi de près des frappes aériennes israéliennes présumées sur des sites près d’Alep en Syrie apparemment liés à des milices soutenues par l’Iran. Une deuxième sortie israélienne a été signalée tôt jeudi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...