Rechercher

Tsahal lance un exercice surprise près de la bande de Gaza

L'exercice vise à tester l'état de préparation du Commandement Sud. Les résidents ont été avertis que l’exercice impliquerait d'importants mouvements de troupes

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Des soldats israéliens près de la frontière avec Gaza,  16 mai 2021. (Avi Roccah/Flash90)
Des soldats israéliens près de la frontière avec Gaza, 16 mai 2021. (Avi Roccah/Flash90)

L’armée israélienne a lancé lundi un exercice surprise simulant une éruption soudaine de combats à la frontière de Gaza, a annoncé l’armée israélienne.

L’exercice vise à tester l’état de préparation du Commandement Sud de Tsahal et sa capacité à répondre à une attaques inopinée, ainsi qu’à la
« coopération interne, et entre les différentes composantes de l’armée », a déclaré Tsahal dans un communiqué.

Les habitants de la zone frontalière de Gaza ont été informés qu’ils devraient s’attendre à voir de très nombreux soldats, ainsi que des avions, et qu’ils pourraient entendre des explosions.

Cet exercice fait partie d’une série qualifiée d’ « évaluations du chef d’état-major », qui ont commencé sous le commandement du chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kohavi, afin d’évaluer sous différents angles, la préparation de l’armée.

Le chef d’état-major de Tsahal Aviv Kohavi assiste à une réunion de la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset le 9 novembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Dans le cadre de ces tests, la marine israélienne a simulé une réponse à une menace maritime soudaine à la frontière libanaise en septembre 2019.

Quelques mois plus tard, l’armée a dû réagir à une cyber-attaque, qui a entraîné le blocage d’importants systèmes informatiques.

En 2020, le commandement central de Tsahal a simulé un enlèvement et une flambée de violence en Cisjordanie.

En novembre dernier, l’armée a testé la rapidité avec laquelle elle pouvait appeler des réservistes si des combats survenaient au Liban.

Bien que ces évaluations surprises ne soient pas annoncées à l’avance à leurs participants, l’armée a déclaré que l’exercice de lundi était planifié à l’avance dans le cadre du programme d’entraînement de 2022.

La performance du Commandement Sud au cours de l’exercice surprise sera évaluée par le contrôleur de Tsahal et la Direction des opérations de Tsahal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...