Tsahal : le Hezbollah voulait prendre Metulla avec les tunnels
Rechercher

Tsahal : le Hezbollah voulait prendre Metulla avec les tunnels

Un officier israélien a expliqué que le groupe terroriste libanais voulait capturer une partie de la Galilée israélienne

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les tunnels d’attaque transfrontaliers du Hezbollah qu’Israël vient de découvrir devaient être utilisés par le groupe terroriste libanais soutenu par l’Iran dans une attaque surprise pour lancer la prochaine guerre, a déclaré un officier israélien mercredi.

L’armée pense que le tunnel découvert mardi à l’est du village libanais de Kafr Kila avait pour objectif d’infiltrer des hommes du Hezbollah qui auraient coupé la ville israélienne de Metulla, située le long de la frontière avec le Liban, a expliqué un officier du Commandement militaire du nord, qui a souhaité rester anonyme.

L’idée était de couper Metulla du sud, y compris en bloquant la route d’entrée principale, la Route 90.

L’officier, citant des analyses militaires, a déclaré que le Hezbollah prévoyait d’utiliser les tunnels dans le cadre d’une opération plus large pour conquérir des parties de la Galilée israélienne dans un futur conflit.

S’exprimant auprès de journalistes mercredi, l’officier a souligné qu’aucun des tunnels du Hezbollah vers Israël n’était achevé quand Tsahal a lancé l’Opération bouclier du nord, tôt mardi matin, pour les trouver et les détruire. Ils ne constituaient donc pas une menace immédiate pour les résidents de la zone.

Selon l’officier, le Hezbollah devait encore travailler plusieurs mois avant d’avoir des tunnels opérationnels.

« Aucun des tunnels n’était prêt pour la guerre demain. Dans certains cas, il s’agissait d’une question de mois et dans d’autres cas, il s’agissait d’une question d’année avant qu’ils ne puissent être utilisés », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...