Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

Tsahal prévoit d’anticiper l’entrée à l’armée des jeunes en mehina et en chnat chérout

Près de 1 400 jeunes israéliens rejoindront des unités combattantes en mars, quelques mois plus tôt que prévu et avant la fin de leur programme

De jeunes Israéliens font la queueà un centre de recrutement de l'armée israélienne à Tel HaShomer, à l'extérieur de Tel Aviv, le 25 juillet 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
De jeunes Israéliens font la queueà un centre de recrutement de l'armée israélienne à Tel HaShomer, à l'extérieur de Tel Aviv, le 25 juillet 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

L’armée israélienne a l’intention de recruter 1 400 soldats supplémentaires en mars, en grande partie en avançant la date d’enrôlement obligatoire pour les étudiants actuellement inscrits dans des programmes de préparation à l’armée.

Les académies prémilitaires « Mehina » et les programmes de volontariat d’un an, appelé « chnat chérout » sont devenus de plus en plus populaires ces dernières années. Il s’agit dans les deux cas de programmes d’une année sabbatique après le lycée et avant le service obligatoire dans l’armée israélienne.

Les responsables de l’armée ont indiqué aux dirigeants des différents programmes que pour atteindre leur objectif de recrutement de 1 400 soldats de combat, ils devraient procéder à l’enrôlement de quelque 1 200 étudiants actuellement inscrits dans diverses filières prémilitaires, dont la plupart auraient terminé leurs programmes à la fin de l’année universitaire en juin et se seraient enrôlés au cours de l’été, a rapporté Haaretz mardi.

Plusieurs directeurs d’académies de préparation à l’armée ont exprimé leur opposition au recrutement anticipé et ont également demandé que les étudiants des yeshivot hesder soient inclus, selon le reportage.

« Nous sommes toujours en consultation avec le ministère de la Défense sur cette question », a déclaré mercredi le directeur du Conseil conjoint des académies prémilitaires (CCAP), Avishai Berman, qui s’est refusé à tout autre commentaire. Le CCAP est l’organisation faîtière qui supervise toutes les académies prémilitaires de mehina.

Plusieurs étudiants actuellement inscrits dans une mehina ont confié au Times of Israel qu’ils avaient été informés par le personnel que le recrutement anticipé se ferait et que de plus amples informations seraient communiquées dans les jours à venir.

« Pendant la guerre, l’armée israélienne doit continuellement mettre en œuvre des procédures pour constituer des forces afin de préserver sa puissance dans le temps et de répondre aux défis posés par les combats. À cette fin, si nécessaire, Tsahal avance l’enrôlement de ceux dont le service a été précédemment reporté à leur demande… y compris dans le but d’une formation prémilitaire, d’une année de volontariat, d’études en yeshiva et plus encore », a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué transmis mercredi au Times of Israel.

Ce processus s’effectue par le biais d’un dialogue avec les organisations concernées, en se concentrant sur les stagiaires qui ont déjà quitté leur programme, qui se sont portés volontaires pour être recrutés plus tôt, qui sont entrés dans leur programme en raison de quotas ou qui ont déjà passé un certain temps dans leur programme, a précisé l’armée.

En novembre, Tsahal a demandé quelque 400 nouveaux stagiaires, un quota qui a été largement rempli par des volontaires qui faisaient déjà leur chnat chérout.

Il existe des centaines d’académies de préparation à l’armée en Israël, avec différents niveaux de religiosité. Au total, 4 500 étudiants sont inscrits à ces programmes pour l’année 2023-2024, selon le CCAP. Le processus d’acceptation est très exigeant et peut nécessiter une longue procédure de candidature.

De nombreux étudiants de l’académie prémilitaire rejoignent ensuite des unités de commandos d’élite, suivent une formation d’officier ou occupent d’autres fonctions de haut niveau au sein de l’armée. Selon les données du CCAP, environ 25 % des diplômés de l’école d’officiers de Tsahal sont des anciens élèves de mehina.

Les bacheliers qui participent aux programmes de volontariat au titre de la chnat chérout prennent part à des activités bénévoles de toutes sortes, parfois au sein de communautés juives à l’étranger.

En raison de la guerre entre Israël et le Hamas, qui a débuté avec l’attaque du groupe terroriste en territoire israélien le 7 octobre, bon nombre de ces établissements de préparation à l’armée ont vu leur programme perturbé de diverses manières en raison de la mobilisation de membres du personnel et d’autres problèmes liés au conflit.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.