Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Tsahal : un commandant du Hezbollah tué lors d’une frappe de drone

Qassem Saqlawi, ciblé près de Tyr au sud-Liban, aurait mené de multiples attaques contre Israël depuis le 7 octobre ; 3 drones lancés d'Irak et de Syrie ont été abattus

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Qassem Saqlawi, un ccommandant des roquettes côtières du Hezbollah, éliminé par une frappe de drone israélien dans le sud du Liban le 20 mai 2024. (Crédit : Bureau des médias du Hezbollah)
Qassem Saqlawi, un ccommandant des roquettes côtières du Hezbollah, éliminé par une frappe de drone israélien dans le sud du Liban le 20 mai 2024. (Crédit : Bureau des médias du Hezbollah)

Le commandant de l’unité de roquettes et de missiles du Hezbollah dans la division côtière du groupe terroriste chiite libanais a été éliminé lors d’une frappe aérienne lundi, a annoncé l’armée israélienne.

Qassem Saqlawi a été visé par une frappe de drone alors qu’il circulait dans la région de Tyr, dans le sud du Liban.

Le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah a annoncé la mort de Saqlawi après la frappe, déclarant qu’il avait été tué « sur la route de Jérusalem », terme utilisé pour désigner les terroristes tués lors d’une frappe israélienne. Le groupe terroriste n’a pas mentionné Saqlawi en tant que commandant et ne lui a pas attribué de rôle.

Tsahal a déclaré dans un communiqué mardi matin que Saqlawi était responsable de la planification et de l’exécution de « nombreuses » attaques à la roquette et au missile guidé anti-char contre Israël pendant la guerre en cours contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, à partir de la région côtière du sud-Liban.

L’armée affirme que plus de trente commandants du Hezbollah ont été tués lors de ses frappes dans le sud du Liban au cours de la guerre des sept derniers mois.

Par ailleurs, plusieurs roquettes ont été tirées depuis le Liban sur la Galilée occidentale au cours de la nuit, déclenchant des sirènes d’alerte dans les communautés frontalières de Netua, Even Menachem, Shomera et Shtula, qui ont été en grande partie évacuées.

Tsahal a indiqué que les projectiles avaient touché des zones ouvertes, sans faire de blessés. Le Hezbollah a affirmé que cette attaque ciblait un groupe de soldats israéliens.

Au cours d’une autre attaque, un soldat israélien a été légèrement blessé par des tirs de roquettes sur la base militaire de Biranit, à la frontière libanaise, a indiqué l’armée.

Tsahal a déclaré que des avions de combat avaient touché un lance-roquettes du Hezbollah à Ayta ash-Shab, dans le sud du Liban, utilisé dans les attaques contre Biranit tout au long de la journée de lundi.

L’armée a également indiqué que des avions de combat avaient touché deux cellules du Hezbollah à Odaisseh et Mays al-Jabal, dans le sud du Liban. Un dépôt d’armes du groupe terroriste chiite libanais a également été touché à Naqoura.

Outre Saqlawi, le Hezbollah a signalé la mort de cinq autres de ses éléments lundi, ce qui porte à 309 le nombre de terroristes tués au cours de la guerre, la plupart au Liban, mais certains également en Syrie. Au Liban, 71 membres d’autres groupes terroristes, un soldat libanais et au moins 60 civils, dont trois journalistes, ont été tués.

Depuis le 8 octobre, le Hezbollah attaque quotidiennement les communautés israéliennes et les postes militaires le long de la frontière avec des roquettes, des drones, des missiles antichars et d’autres moyens, affirmant qu’il le fait pour soutenir Gaza dans le cadre de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas qui s’y déroule.

Israël a menacé d’entrer en guerre pour forcer le Hezbollah à s’éloigner de la frontière s’il ne recule pas et continue de menacer les communautés du nord, d’où quelque 70 000 personnes ont été évacuées pour échapper aux combats.

Les affrontements à la frontière ont causé la mort de dix civils du côté israélien, ainsi que celle de quatorze soldats et réservistes de Tsahal. Plusieurs attaques ont également été lancées depuis la Syrie, sans faire de blessés, notamment en fin de journée lundi.

Une roquette tirée depuis le Liban frappant le nord d’Israël, le 20 mai 2024. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Des avions de combat israéliens ont abattu une « cible aérienne suspecte », considérée comme un drone, qui se dirigeait vers Israël depuis la Syrie, a déclaré l’armée.

Le drone présumé a été abattu en dehors de l’espace aérien israélien, selon Tsahal, et des alertes ont été déclenchées dans des zones ouvertes sur le plateau du Golan.

Par ailleurs, des avions de chasse et l’un des navires lance-missiles de classe Saar 4.5 ont abattu deux autres cibles se dirigeant vers Israël depuis l’est, qui proviendraient d’Irak, selon l’armée .

Cette annonce fait suite à la revendication par la Résistance islamique en Irak, un autre groupe terroriste soutenu par l’Iran, d’une double attaque de drones contre Eilat.

Les drones en question sont entrés dans l’espace aérien israélien et aucune sirène n’a retenti, selon Tsahal.

Au cours de l’incident, des habitants d’Eilat, la ville la plus méridionale d’Israël, ont déclaré avoir observé des interceptions.

Dans le cadre de la guerre en cours, des groupes soutenus par l’Iran en Irak et en Syrie ont affirmé avoir lancé des dizaines de drones sur Israël, et Tsahal a déclaré en avoir abattu un grand nombre. L’Iran a également mené une attaque sans précédent contre Israël le mois dernier, à l’aide de centaines de drones et de missiles, dont la quasi-totalité a été interceptée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.