Ukraine : Une effigie sanglante d’un oligarque juif pendue à une synagogue
Rechercher

Ukraine : Une effigie sanglante d’un oligarque juif pendue à une synagogue

Des hommes non-identifiés ont placé la marionnette couverte de peinture rouge dépeignant Igor Kolomoisky à l'entrée de la synagogue de Kiev

Une effigie d'Igor Kolomoisky à l'entrée de la synagogue Brodsky Synagogue de Kyiv, en Ukraine, le 14 octobre 2019 (Autorisation : Eduard Dolinsky)
Une effigie d'Igor Kolomoisky à l'entrée de la synagogue Brodsky Synagogue de Kyiv, en Ukraine, le 14 octobre 2019 (Autorisation : Eduard Dolinsky)

L’effigie d’un milliardaire juif couverte de peinture rouge a été placée à l’entrée d’une synagogue de Kiev.

Cette marionnette grandeur nature d’Igor Kolomoisky a été découverte lundi à l’entrée de la synagogue de Brodsky, a écrit sur Twitter Eduard Dolinsky, directeur du Comité juif ukrainien. La marionnette arborait un portrait de Kolomoisky lui recouvrant la tête.

En tant que président de la communauté juive unie d’Ukraine, Kolomoisky a investi des millions de dollars dans des causes juives dans le pays. Il a également financé des causes nationalistes et acheté des équipements pour l’armée ukrainienne dans son conflit avec la Russie.

Ceux qui ont placé la marionnette à l’entrée de la synagogue portaient des tenues de camouflage et n’ont pas été identifiés, a écrit Dolinsky.

L’effigie a été placée là-bas le 14 octobre, journée nationale de commémoration appelée « Défenseur de la journée de l’Ukraine ». Le 14 octobre est également la journée du Cosaque, une référence aux locaux dont les milices avaient organisé plusieurs rebellions contre la Russie du Tzar.

Ils avaient également été à l’origine de pogroms et autres atrocités commises à l’encontre des Juifs.

Le milliardaire juif ukrainien Igor Kolomoisky. (Capture d’écran : YouTube)

Des milliers de personnes, notamment des nationalistes d’extrême-droite, avaient marché dans Kiev et dans d’autres villes ce jour-là pour protester contre un compromis programmé avec la Russie concernant des terres contestées à la frontière entre les deux pays.

De plus, le Premier ministre ukrainien Alexei Goncharuk s’est rendu à un concert, le 13 octobre, du groupe nationaliste blanc Sokyra Peruna, connu pour ses chansons saluant l’Allemagne nazie. Goncharuk a fait un discours de remerciement à l’audience d’extrême-droite.

La fédération des communautés juives d’Ukraine a qualifié dans un communiqué la présence du responsable politique « d’inacceptable ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...