Un acteur juif de Fauda épouse une animatrice TV arabe ; la droite condamne
Rechercher

Un acteur juif de Fauda épouse une animatrice TV arabe ; la droite condamne

Le ministre de l'Intérieur a mis en garde contre les "graves problèmes" auxquels seront confrontés les futurs enfants de Lucy Aharish et Tzachi Halevi

L'animatrice de Reshet Lucy Aharish et l'acteur de Fauda Tsahi Halevi durant leur mariage secret, le 10 octobre 2018. (Crédit : capture d'écran Dixième chaîne)
L'animatrice de Reshet Lucy Aharish et l'acteur de Fauda Tsahi Halevi durant leur mariage secret, le 10 octobre 2018. (Crédit : capture d'écran Dixième chaîne)

La célèbre présentatrice arabe israélienne, Lucy Aharish, a épousé mercredi soir l’acteur de la série « Fauda », Tzachi Halevi, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée en bord de mer dans un lieu tenu secret du centre d’Israël.

Lucy Aharish, âgée de 37 ans, est arabe israélienne et musulmane. Tzachi Halevi, 43 ans, est quant à lui, juif. Le couple entretient une relation stable depuis des années, mais ils auraient gardé leur relation secrète à cause de l’opposition de leurs familles respectives.

Leurs projets de mariage ont également été dissimulés afin d’éviter la présence de manifestants issus de groupes extrémistes musulmans et juifs, selon le journal télévisé de la chaîne israélienne Hadashot.

Un ministre et un député du Likud ont vivement critiqué les jeunes époux.

Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri a déclaré à la radio israélienne dans une interview que ce mariage « n’était pas une bonne chose », ajoutant que « l’assimilation consume le peuple juif ».

Deri a déclaré qu’avec une mère musulmane et un père juif, les futurs enfants du couple seront confrontés « à de graves problèmes » en Israël, et a exhorté Aharish à se convertir au judaïsme ».

« Si son âme recherche le judaïsme, il existe un processus de conversion », a-t-il dit.

Le député du Likud Oren Hazan a également fustigé ce mariage inter-communautaire et a appelé à la fin de l’assimilation des Juifs.

Dans un tweet, Hazan a déclaré : « Je n’accuse pas Lucy Aharish d’avoir séduit une âme juive afin de blesser notre nation et d’empêcher une progéniture juive de perpétuer sa lignée juive. Au contraire, elle est la bienvenue [si elle souhaite] se convertir. »

Il a également accusé la star de « Fauda » de « s’islamiser » et a déclaré qu’il avait pris son rôle dans le thriller politique un peu trop au sérieux. « Lucy, ce n’est pas contre toi, mais sache que Tzachi est mon frère et que le peuple d’Israël est mon peuple. Stop à l’assimilation. »

Bentzi Gopstein, le chef de l’organisation d’extrême droite Lehava (« La Flamme ») connue pour ses violentes campagnes contre les relations mixtes et l’assimilation, a réprouvé le mariage et appelé le marié à « préserver la dignité du peuple juif ».

Les remarques de Deri et Hazan ont suscité la critique de leurs confrères et des utilisateurs des réseaux sociaux.

Le député de l’Union sioniste Yoel Hasson a tweeté que les propos de Hazan témoignaient du « visage sombre, raciste et honteux » du Likud au pouvoir. Sa collègue Shelly Yachimovich a comparé son attitude à celle des « Mangemorts » de la série Harry Potter, qui ne tolèrent en leur sein que des « sangs-purs ».

« Félicitations et bonheur à ce couple magnifique », a déclaré sur Twitter la députée travailliste Shelly Yachimovich. « Lucy Aharish comprend mieux ce que veut dire être juif que celui qui a tweeté un post raciste et nauséabond », a renchéri la parlementaire travailliste Stav Shaffir, faisant référence à Oren Hazan.

Meirav Ben Ari, du parti Koulanou, a fustigé les critiques du député, qu’elle a qualifiées de « dégoûtantes », et a encouragé le couple a « ne se rappeler que des bénédictions du jour de leur mariage ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...