Un agent de sécurité blessé au couteau par un homme entré en Israël depuis Gaza
Rechercher

Un agent de sécurité blessé au couteau par un homme entré en Israël depuis Gaza

L''attaquant aurait été mortellement blessé par balle après avoir légèrement touché un garde à Hevel Shalom, dans le sud du pays ; l'armée a ouvert une enquête

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les forces de sécurité israéliennes fouillent la zone où un homme serait entré illégalement dans le sud d'Israël depuis la bande de Gaza, le 30 mai 2021. (Crédit : Hamal Darom)
Les forces de sécurité israéliennes fouillent la zone où un homme serait entré illégalement dans le sud d'Israël depuis la bande de Gaza, le 30 mai 2021. (Crédit : Hamal Darom)

Un homme armé d’un couteau a poignardé et légèrement blessé un gardien de la sécurité aux abords d’une ville israélienne située à proximité de la bande de Gaza, dimanche soir, au cours d’un attentat terroriste présumé, ont indiqué les autorités israéliennes.

L’armée a annoncé lundi, en début de matinée, qu’à l’issue d’une enquête initiale, il s’était avéré que le suspect était un Palestinien qui était entré sur le territoire israélien depuis le sud de Gaza. Elle a précisé que l’enquête était encore en cours.

Même si des Palestiniens de l’enclave côtière cherchent régulièrement à pénétrer en Israël, il est rare qu’ils parviennent à s’aventurer si loin de la frontière sans être remarqués et arrêtés par les soldats.

Selon les militaires, l’homme a été vu par des agents de sécurité de la ville alors qu’il marchait seul sur la route qui borde la communauté de Sdeh Avraham, dans la région de Hevel Eshkol, dans le sud d’Israël – une région proche des frontières avec Gaza et l’Égypte.

Quand les agents se sont approchés, l’homme a sorti un couteau avant d’agresser l’un d’entre eux. L’autre a alors ouvert le feu sur l’assaillant, le blessant, ont fait savoir les forces de l’ordre.

L’agent de sécurité a été emmené vers un hôpital voisin pour y être pris en charge. L’attaquant présumé aurait été abattu. L’armée a déclaré qu’il avait été « neutralisé ».

De nombreuses communautés israéliennes du secteur, craignant pour leur sécurité, se sont dotées de gardes armés, connus sous le nom d’agents de sécurité communautaires.

Selon Kan, le suspect serait entré dans la zone en passant à côté du poste-frontière de Kerem Shalom, entre l’État juif et la bande. Il aurait eu sur lui des documents d’identité indiquant qu’il était originaire des alentours de Rafah, dans le sud de Gaza.

Les résidents de la région de Hevel Shalom, qui comprend Sdeh Avraham et d’autres petits villages agricoles, ont reçu pour instruction de rester à proximité de leur maison et de ne pas emprunter la route, le temps que les forces de sécurité s’assurent que l’homme n’avait pas de complice.

Cet ordre a été levé quand il s’est clairement avéré qu’il avait été seul.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...