Rechercher

Un aide-soignant soupçonné d’attentat à la pudeur dans une maison de retraite arrêté

La police pense que la victime, résidente de 72 ans aurait été agressée à plusieurs reprises pendant une longue période et enquête pour savoir s'il y a d'autres victimes

Illustration d'un criminel menotté. (Crédit : YakobchukOlena/iStock, par Getty Images)
Illustration d'un criminel menotté. (Crédit : YakobchukOlena/iStock, par Getty Images)

La détention provisoire d’un aide-soignant arrêté pour avoir commis de multiples attentats à la pudeur sur un résident âgé d’une maison de retraite de Jérusalem a été prolongée mardi.

Daoud Omar Abu Eith, 25 ans, a été arrêté sur des soupçons d’attentat à la pudeur et d’abus sexuel sur une personne vulnérable dont il avait la charge, alors qu’il aurait abusé sexuellement d’une femme de 72 ans résidant dans la maison de retraite de Jérusalem où il travaillait.

Selon la police, il pourrait avoir agressé la femme à plusieurs reprises sur une période prolongée.

Le tribunal militaire d’Ofer a décidé de prolonger de huit jours la détention provisoire du travailleur palestinien afin que la police puisse enquêter pour déterminer s’il a agressé d’autres résidents de l’établissement.

Selon le site d’information Ynet, un collègue d’Abu Eith a été témoin de l’agression et a immédiatement contacté la police.

La police a recueilli toutes les images de vidéosurveillance disponibles de la maison de retraite et a recueilli la déposition de la victime.

Abu Eith a nié toutes les allégations.

Dans un autre cas, un aide-soignant a été arrêté mardi pour avoir attaqué une femme de 90 ans résidant dans une maison de retraite de Petah Tikva. L’agresseur présumé devrait comparaître devant le tribunal pour une audience de renvoi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...