Un animateur de radio musulman américain remporte son procès contre un néo-nazi
Rechercher

Un animateur de radio musulman américain remporte son procès contre un néo-nazi

Dean Obeidallah a gagné son procès en diffamation contre l'éditeur du site Daily Stormer, Andrew Anglin qui l'a qualifié de "cerveau" de l'attaque terroriste britannique

Andrew Anglin, qui dirige le site internet néonazi The Daily Stormer, avec un chapeau pro-Donald Trump après avoir apporté officiellement son soutien au candidat républicain. (Crédit : BFG101/CC BY SA 4.0/Wikipedia)
Andrew Anglin, qui dirige le site internet néonazi The Daily Stormer, avec un chapeau pro-Donald Trump après avoir apporté officiellement son soutien au candidat républicain. (Crédit : BFG101/CC BY SA 4.0/Wikipedia)

CLEVELAND – Un animateur de radio et comédien musulman américain a obtenu un jugement en sa faveur dans le cadre de sa procédure fédérale contre un éditeur de site Web néo-nazi mardi parce que celui-ci n’a jamais répondu à l’affaire de l’Ohio devant les tribunaux.

Dean Obeidallah a accusé l’éditeur du Daily Stormer, Andrew Anglin, de l’avoir injustement qualifié de terroriste ayant organisé l’attentat terroriste meurtrier lors du concert d’Ariana Grande à Manchester, en Angleterre, l’année dernière.

Dans sa plainte, l’animateur de radio a affirmé qu’il avait reçu des menaces de mort après qu’Anglin a posté un faux article avec plusieurs captures d’écran Twitter trafiquées qui semblaient provenir du compte Twitter d’Obeidallah, faisant croire aux lecteurs qu’il avait revendiqué l’attaque terroriste lors du concert du 22 mai 2017.

Dean Obeidallah, animateur de radio et comédien musulman-américain, le 7 août 2008. (Wikipedia CC BY-SA 3.0)

L’un des faux tweets disait : « En toute sécurité parmi ma oumma en Syrie, je suis maintenant en mesure de confirmer que j’ai personnellement planifié l’attentat à la bombe de Manchester par la grâce d’Allah, le Très Haut, le plus miséricordieux ».

Cleveland.com a indiqué que ni Anglin ni aucun de ses avocats n’ont répondu, de sorte que le tribunal a conclu à l’existence d’un vice de procédure mardi.

Les avocats d’Obeidallah ont déclaré qu’ils avaient essayé sans succès de joindre ou de localiser Anglin ou son représentant légal par courriel, par l’intermédiaire de détectives privées et d’avis dans une publication juridique de la région de Columbus.

Obeidallah, qui est d’origine palestinienne et italienne, n’a pas demandé un montant déterminé de dommages-intérêts. Dans ce genre de situation, les juges tiennent habituellement une audience pour en déterminer le montant.

Aucune audience en ce sens n’a encore été fixée.

Après sa victoire, Obeidallah a déclaré sur Twitter qu’il a poursuivi le site web néo-nazi afin de montrer que les minorités ne resteront pas silencieuses.

« Au nom de tous les autres musulmans, de tous les Afro-Américains ou de tous les Juifs qu’ils ont diabolisés, aucun d’entre nous ne compte se taire », a-t-il dit sur Twitter.

Le site d’Anglin tire son nom du journal Der Stürmer, un journal qui publiait de la propagande nazie. Le site comprend des sections intitulées « Problème juif » et « Guerre des races ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...