Un antisémite de premier plan de QAnon s’avère être un évangéliste de Floride
Rechercher

Un antisémite de premier plan de QAnon s’avère être un évangéliste de Floride

Celui qui se fait appeler GhostEzra et qui compte 300 000 adeptes sur Telegram, a publié de la "propagande nazie explicite, y compris la négation pure et simple de la Shoah"

Veste Qanon 1972 (Crédit : Spencer Platt/Getty Images via JTA)
Veste Qanon 1972 (Crédit : Spencer Platt/Getty Images via JTA)

JTA – Un promoteur populaire et violemment antisémite de la théorie de conspiration pro-Trump QAnon a été identifié comme un chrétien évangélique de Floride.

L’homme, qui se fait appeler GhostEzra sur l’application de messagerie cryptée Telegram, a plus de 300 000 adeptes et publie « de la propagande nazie explicite, y compris la négation pure et simple de la Shoah et une multitude de théories du complot qui vont souvent de l’antisémitisme indirect à l’antisémitisme explicite », selon Logically, une organisation qui suit la désinformation en ligne et qui a découvert son identité.

Parmi les documents que l’homme a postés, figure un film de 12 heures qui prétend que les Juifs ont créé le communisme afin de dominer le monde. Selon Logically, la chaîne Telegram de GhostEzra est devenue un salon de discussion néo-nazi.

D’après l’enquête de Logically, GhostEzra est un pseudonyme de Robert Smart, un chrétien évangélique qui vit en Floride. Smart, sous le nom de GhostEzra, avait posté des photos et d’autres éléments d’identification qui, ironiquement peut-être, le situaient dans une région du sud-est de la Floride à forte population juive – près des villes de Boca Raton et Boynton Beach.

Logically a également découvert l’identité de Smart grâce aux évaluations de clients qu’il a laissées sur Google et Yelp en utilisant le même nom et le même avatar que dans l’un des messages Telegram de GhostEzra. Dans un cas, il a laissé un avis d’une étoile sur une synagogue orthodoxe à Boca Raton, en écrivant « Pas sympa ».

L’enquête de Logically semble mettre un terme à la question de l’identité de GhostEzra. À un moment donné, on a soupçonné que le compte était géré par Ezra Cohen-Watnick, un fonctionnaire juif de l’administration Donald Trump qui a travaillé avec Michael Flynn et qui a ensuite été nommé à un poste élevé au ministère de la Défense. Flynn a été brièvement le conseiller à la sécurité nationale de Trump avant de démissionner parce qu’il avait menti au FBI, et est depuis devenu une célébrité parmi les adeptes de QAnon.

Mais l’avocat de Cohen-Watnick, Mark Zaid, a écrit sur Twitter en mars que les messages de GhostEzra étaient « les habituelles ordures de Q’Anon chargées de conspiration » et que Cohen-Watnick n’était pas associé au compte.

En fait, Logically a rapporté que les théories de conspiration antisémites de GhostEzra sont devenues trop extrêmes, même pour certains autres grands promoteurs de QAnon, une théorie qui prétend faussement que Trump combat une cabale secrète d’élites démocrates qui enlèvent et maltraitent des enfants, et récoltent leur sang. Des universitaires ont déclaré que les affirmations de QAnon concernant une conspiration mondiale et le meurtre d’enfants pour leur sang ont leurs racines dans des canards antisémites.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...