Un appartement appartenant à Poutine à louer à Tel Aviv
Rechercher

Un appartement appartenant à Poutine à louer à Tel Aviv

L'appartement d'une pièce et demi avait été offert par le président russe à son ancienne enseignante d'allemand, qui le lui a rendu à sa mort

Le président russe Vladimir Poutine au Kremlin, à Moscou, le 26 septembre 2016. (Crédit : Aleksey Nikolsky/Sputnik/AFP)
Le président russe Vladimir Poutine au Kremlin, à Moscou, le 26 septembre 2016. (Crédit : Aleksey Nikolsky/Sputnik/AFP)

Vous cherchez à louer un appartement à Tel Aviv ? Votre propriétaire pourrait bien être le président russe Vladimir Poutine.

Un appartement d’une pièce et demie, rue Pinsker, propriété du dirigeant russe, est actuellement proposé à la location, a fait savoir lundi le quotidien Yedioth Aharonot.

L’appartement appartenait à Mina Yuditskaya Berliner, une ancienne professeure de Poutine. Le président russe lui avait fait don du bien immobilier et elle le lui a rendu lors de sa mort, au mois de décembre, par le biais de l’ambassade russe.

Yuditskaya Berliner, qui était la professeure d’allemand de Poutine au lycée de St. Petersburg, était arrivée en 1973 en Israël.

Après ne s’être pas vus pendant des années, l’élève et l’enseignante s’étaient rencontrés en 2005 alors que Poutine effectuait une visite en Israël.

La nonagénaire Mina Yuditskaya Berliner dans l’appartement de Tel Aviv acheté par son ancien élève, Vladimir Poutine. (Crédit : JTA/Ben Sales)

Yuditskaya Berliner avait raconté sa rencontre avec Poutine au site Ynet durant une interview en 2014.

« Alors que nous nous apprêtions à prendre le thé, il m’a dit : ‘Vous voyez, je suis chauve maintenant’. J’ai répondu : ‘Je vois ça!' ». Lors de sa visite, Poutine l’avait présentée au président israélien d’alors, Moshe Katzav.

Après leur rencontre, Yuditskaya Berliner, qui était veuve, avait commencé à recevoir des cadeaux : une montre et la biographie dédicacée de Poutine en l’an 2000. Peu de temps après, un employé du gouvernement russe était venu chez elle et l’avait emmenée voir des appartements dans le centre de Tel Aviv, avait-elle dit à Ynet.

« Je lui ai dit que tout ce dont j’avais besoin, c’était d’un appartement qui serait proche de la gare routière, du marché et de la kuppat holim (dispensaire de soins de santé) », avait-elle dit. « Ensuite, tout est arrivé très vite. Quelques mois plus tard, les déménageurs sont venus dans l’appartement [que je louais] dans le quartier de Florentine [dans le sud de Tel Aviv], ils ont fait tous les cartons et j’ai déménagé », avait-elle ajouté.

Elle avait décrit Poutine comme étant un élève appliqué qui, malgré des absences en raison de matchs et d’entraînements de lutte, avait une bonne maîtrise de ce qui lui était enseigné.

Le JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...