Un ballon incendiaire dans le quartier de la Colonie allemande de Jérusalem
Rechercher

Un ballon incendiaire dans le quartier de la Colonie allemande de Jérusalem

Les démineurs ont été appelés en renfort pour neutraliser le dispositif qui a atterri sur un site de construction, près d'Emek Refaim

Un dispositif incendiaire attaché à un ballon qui a atterri sur un site de construction près de la rue Emek Refaim  à Jérusalem, le 10 octobre 2018 (Crédit : Police israélienne)
Un dispositif incendiaire attaché à un ballon qui a atterri sur un site de construction près de la rue Emek Refaim à Jérusalem, le 10 octobre 2018 (Crédit : Police israélienne)

Les démineurs de la police israélienne ont été appelés mercredi pour neutraliser un dispositif incendiaire attaché à un ballon qui a atterri sur un site de construction, au coeur de Jérusalem.

Les agents et des sapeurs-pompiers ont pris en charge l’objet et collecté des preuves à cet endroit situé à proximité de la rue Emek Refaim, artère principale du quartier chic de la Colonie allemande, dans la capitale.

La tactique de l’envoi de dispositifs incendiaires aériens sur le territoire israélien est utilisée presque quotidiennement par des émeutiers palestiniens de Gaza depuis le début des manifestations frontalières hebdomadaires qui ont eu lieu à la frontière de l’enclave côtière depuis le mois de mars, mais il est improbable que ce ballon ait été lancé depuis la bande.

La police a renouvelé son appel au public afin de faire preuve de la plus extrême prudence concernant ces objets – ballons et cerfs-volants – susceptibles de contenir du matériel explosif ou inflammable dangereux.

Ceux qui mettent la main sur un tel dispositif doivent en faire part au centre d’appel de la police et ne les manipuler sous aucun prétexte en l’attente des démineurs, a poursuivi le communiqué.

Les Gazaouis ont lancé des centaines de cerfs-volants et ballons incendiaires en Israël, déclenchant des feux qui ont anéanti les forêts, brûlé les récoltes et tué le bétail.

Plusieurs milliers d’hectares de terre ont été ravagés, entraînant des millions de shekels de dégâts, selon les responsables israéliens. Certains ballons étaient porteurs d’explosifs.

Un ballon incendiaire présumé découvert à Modiin, le 1er octobre 2018 (Crédit : Unité du porte-parole de la police)

Il y a eu un certain nombre d’incidents qui tendraient à montrer que les Palestiniens de Cisjordanie ont copié cette tactique, envoyant eux aussi de tels dispositifs dans les communautés et implantations israéliennes.

Lundi, la police a neutralisé un ballon incendiaire découvert dans le jardin d’une habitation de l’implantation de Givat Zeev, en Cisjordanie, au nord de Jérusalem.

La semaine dernière, un ballon incendiaire présumé a également été retrouvé sur une autoroute, à proximité de la zone industrielle de Modiin, au centre du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...