Un bébé irako-kurde opéré en urgence en Israël
Rechercher

Un bébé irako-kurde opéré en urgence en Israël

Le ministère de l’Intérieur a approuvé l’arrivée d’un nouveau-né avec une malformation congénitale pour être soigné en urgence en Israël

Photo d'Illustration: Un père attend alors que le personnel de l'hôpital s'occupe de son enfant amené en Israël pour une opération du coeur vitale grâce à l'ONG Shevet Achim NGO. (Capture d'écran : Vimeo)
Photo d'Illustration: Un père attend alors que le personnel de l'hôpital s'occupe de son enfant amené en Israël pour une opération du coeur vitale grâce à l'ONG Shevet Achim NGO. (Capture d'écran : Vimeo)

Un bébé irakien, né avec une malformation cardiaque congénitale, sera transféré en Israël où il sera opéré après une demande urgente effectuée auprès du ministère de l’Intérieur juste avant la fête de Souccot.

Baby Ahlam, de la région semi-autonome du Kurdistan irakien, souffre d’une transposition des grandes artères, une pathologie mortelle dans laquelle les principales artères emportant le sang du cœur sont inversées.

Un porte-parole de Shevet Achim, une organisation chrétienne basée à Jérusalem qui facilite régulièrement le traitement médical en Israël de patients de pays arabes, a déclaré que le nouveau-né serait transféré en Israël mercredi.

Le groupe avait fait une demande de visas urgente auprès du ministère de l’Intérieur pour trois bébés kurdes souffrant de pathologies plus tôt ce mois.

Le bébé kurde irakien Ahlam, en route vers Israël pour une opération du coeur vitale (Autorisation : Shevet Achim)

Juste avant Souccot, alors que les bureaux du ministère étaient fermés pour les vacances, le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri est personnellement intervenu et les visas pour tous les trois ont été approuvés. Pourtant, un bébé était décédé au moment de la première demande, et un autre bébé a trouvé de l’aide en Inde alors qu’il attendait une réponse d’Israël.

Le groupe a déclaré qu’il attendait l’approbation d’un visa pour un quatrième bébé irako-kurde, souffrant aussi d’une transposition des grandes artères. La demande a été déposée le 20 septembre, mais elle n’était pas incluse dans le recours effectué auprès de Deri.

Pendant presque vingt ans, Shevet Achim a organisé l’arrivée en Israël d’enfants palestiniens, jordaniens, kurdes et maintenant syriens pour qu’ils puissent bénéficier d’un traitement chirurgical.

Selon le site internet de l’organisation, il y a actuellement cinq bébés kurdes qui sont traités dans le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...