Un Bédouin israélien emprisonné à vie pour le meurtre d’un soldat israélien
Rechercher

Un Bédouin israélien emprisonné à vie pour le meurtre d’un soldat israélien

Khaled Abu Jaudah, amateur de vidéos pro-Hamas sur les réseaux sociaux, devra aussi verser 250 000 shekels de dommages pour avoir poignardé à mort Ron Kokia avec préméditation

Ron Yitzhak Kokia, un soldat de Tsahal qui a été poignardé à mort dans une attaque terroriste, le 30 novembre 2017 (Crédit : Tsahal)
Ron Yitzhak Kokia, un soldat de Tsahal qui a été poignardé à mort dans une attaque terroriste, le 30 novembre 2017 (Crédit : Tsahal)

La Cour du district de Beer Sheva a condamné à la prison à vie, lundi, un Bédouin israélien dont 20 ans irrépressibles pour l’assassinat d’un soldat de l’armée israélienne lors d’une attaque terroriste dans la localité d’Arad en 2017.

Khaled Abu Jaudah, originaire d’un village non reconnu dans le sud d’Israël, devra également verser 250 000 shekels (environ 61 000 euros) de dédommagement — le montant maximum autorisée par la loi — pour avoir poignardé à mort Ron Kokia, un sergent de la brigade d’infanterie Nahal, qui attendait à un arrêt de bus le 30 novembre 2017.

« Ron a été pris pour cible pour le simple fait d’être juif et un soldat armé, et qu’il était seul, » ont noté leur juge dans leur verdict. « L’accusé était équipé d’un couteau et d’une voiture dans le seul but de commettre l’attaque. Il a élaboré un plan pour perpétrer l’attaque, ses actions étaient planifiées à l’avance, avec précision et froideur. »

Zahi, le demi-frère d’Abu Jaudah que le Shin Bet a accusé de complicité, a été condamné pour tentative de meurtre, possession d’un couteau et obstruction à la justice, entre autres charges. Son procès est toujours en cours.

Boaz Kokia à la cour de district de Beer Sheva, le 5 mars 2019 (Capture d’écran : Ynet)

Le père du jeune soldat, Boaz Kokia, a fait savoir au site internet Ynet que l’assassin de son fils aurait dû être condamné à la peine de mort.

« J’appelle la police à poursuivre le père de la famille en justice, c’est un terroriste comme ses enfants, » a ajouté Boaz Kokia.

Il avait précédemment réclamé la démolition de la maison familiale d’Abu Jaudah construite illégalement, et à juger le père de Khaled pour polygamie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...