Un Bédouin soupçonné de s’être marié avec une Palestinienne de 14 ans et de l’avoir violée
Rechercher

Un Bédouin soupçonné de s’être marié avec une Palestinienne de 14 ans et de l’avoir violée

La fille est en détention protégée en Israël après avoir demandé de l'aide à la police des frontières à Hébron

La ville bédouine de Segev Shalom, et Beer Sheva à l'arrière-plan. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
La ville bédouine de Segev Shalom, et Beer Sheva à l'arrière-plan. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Un Bédouin du sud d’Israël a été arrêté cette semaine car il est soupçonné d’avoir violé une Palestinienne de 14 ans de la ville de Hébron en Cisjordanie, après l’avoir apparemment achetée auprès de sa famille et l’avoir épousée par la force.

La jeune fille a été placée sous la protection des services sociaux israéliens après s’être adressée à des agents de la police des frontières au tombeau des Patriarches de Hébron pour leur demander de l’aide.

L’homme de 25 ans, dont la détention provisoire a été prolongée mardi par le tribunal de première instance de Beer Sheva, pourrait être inculpé de viols ainsi que d’abus physiques et émotionnels.

La fille, qui aurait été donnée à l’homme par son père en échange de 10 000 shekels il y a plusieurs mois, a dans un premier temps fui la maison de son mari à Segev Shalom et est rentrée dans la maison de sa famille à Hébron.

Mais le comportement de son père envers elle l’a amenée à fuir à nouveau et aller en Israël, où elle a été placée dans un refuge.

La fille a également des membres de sa famille dans le nord d’Israël, qui ont demandé l’autorisation d’avoir sa garde, une demande que les autorités sont en train d’examiner.

L’avocat de la famille israélienne, Nachmi Feinblatt, a déclaré que le père de la fille l’avait également battue dans le passé.

« Il n’est apparemment pas bien dans sa tête et l’a vendue à un résident du Negev pour des raisons financières », a déclaré Feinblatt à Ynet.

« D’une manière ou d’une autre, elle a réussi à s’échapper, a couru jusqu’aux policiers des frontalières au tombeau des Patriarches et leur a raconté tout ce qui s’est passé ».

Il a dit qu’il avait demandé aux autorités de ne pas ramener la fille à Hébron, en raison de la menace pour sa vie.

Un membre de la famille israélienne de la fille a déclaré à Haaretz : « Quand j’ai entendu ce qui est arrivé à la fille, j’ai été horrifié. La jeune fille a grandi dans un mauvais endroit pour des enfants, elle a grandi dans un environnement difficile. Son père l’a battue toute sa vie et l’a vendue comme une propriété à un mari qui l’a également battue et lui a fait des choses horribles. »

« C’est une fille courageuse. Elle a déjà traversé et vu beaucoup plus de choses dans la vie qu’elle n’avait besoin de voir. Le temps est venu pour qu’elle ait une vie facile », a ajouté le parent.

L’avocat de l’homme bédouin a déclaré que le mariage était « légitime » et que son client a été induit en erreur à propos de son âge.

« En ce qui concerne le suspect, il s’agit d’un mariage légitime. On lui a fait une présentation selon laquelle elle avait 17 ans », a déclaré l’avocat à Ynet.

« Il l’a bien traitée et avec respect et quand il a appris que ce n’était pas son âge réel, il a cessé d’avoir des relations sexuelles avec elle. Il n’a jamais recouru à la violence contre elle », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...