Rechercher

Un bénévole meurt en secourant une famille de randonneurs dans le nord d’Israël

Peretz Giladi, 72 ans, a chuté alors qu'il aidait une famille dans la réserve naturelle d'Amud ; il avait obtenu la permission de continuer le bénévolat malgré son âge

Peretz Giladi, décédé en sauvant une famille de randonneurs à Nahal Amud, le 22 septembre 2021. (Courtoisie de la famille via l'Autorité pour la Nature et les Parcs)
Peretz Giladi, décédé en sauvant une famille de randonneurs à Nahal Amud, le 22 septembre 2021. (Courtoisie de la famille via l'Autorité pour la Nature et les Parcs)

Un volontaire de l’unité de sauvetage de l’Autorité israélienne de la nature et des parcs est décédé mardi après avoir trébuché et fait une chute en aidant à secourir des randonneurs dans le nord d’Israël.

Peretz Giladi, 72 ans, faisait partie de l’équipe appelée à aider une famille en difficulté lors d’une randonnée dans la réserve naturelle du ruisseau Amud, en raison de l’insuffisance de ses réserves d’eau potable.

Peretz Giladi a trébuché et est tombé pendant l’opération de sauvetage. Il a été transporté à l’hôpital Ziv de Safed où les médecins ont constaté son décès.

Giladi était un vétéran du bénévolat dans les parcs et avait fondé une unité de sauvetage sur le plateau du Golan. Auparavant, il travaillait comme inspecteur dans les réserves naturelles et était impliqué dans plusieurs projets de conservation.

Sharon Levy, directrice de la région du Golan au sein de l’Autorité des parcs, a déclaré à la Douzième chaîne que Giladi avait été informé qu’il devrait cesser de faire du bénévolat dans l’unité de sauvetage après son 70e anniversaire, mais qu’il avait porté la question au niveau ministériel afin d’être autorisé à continuer.

« Peretz a été inspecteur régional pendant de nombreuses années dans le sud du Golan, puis inspecteur des forêts, d’où il a pris sa retraite. Mais il ne nous a pas quittés et a continué à faire du bénévolat dans tout ce qui concerne le terrain – dans l’unité de sauvetage du Golan, un programme de marquage [de la nature], l’inspection de la chasse, et l’empoisonnement et le suivi des animaux », a déclaré Levy.

« Lorsqu’il a atteint l’âge de 70 ans, il a été informé qu’il ne pouvait plus continuer à faire du bénévolat dans l’unité de sauvetage. Il n’a pas abandonné et a porté l’affaire jusqu’au ministre de la Sécurité intérieure pour qu’il lui permette de continuer. Il était en excellente forme. Sa vie s’est terminée en faisant ce qu’il aimait faire », a déclaré Levy.

Des Israéliens font de la randonnée le long du ruisseau Amud, dans le nord d’Israël, le 25 août 2014. (Yaakov Naumi/Flash90)

L’Autorité de la nature et des parcs a déclaré dans un communiqué que Giladi était « exceptionnel » et qu’ils allaient ouvrir une enquête sur les circonstances de sa mort.

« Nous sommes choqués par la mort du retraité de l’Autorité de la nature et des parcs et bénévole de l’unité de sauvetage de Galilée, Peretz Giladi, un homme exceptionnel, qui est sorti pour aider à sauver une famille qui souffrait apparemment de déshydratation à Nahal Amud, et pendant le sauvetage, a été victime d’une chute fatale », a déclaré l’autorité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...