Un célèbre chercheur du SIDA meurt noyé durant les vacances de Pessah
Rechercher

Un célèbre chercheur du SIDA meurt noyé durant les vacances de Pessah

La mort de Mark Wainberg, 71 ans, qui avait découvert le premier traitement pour le VIH, a été prononcée après une noyade survenue en Floride

Le docteur Mark Wainberg interviewé lors de la journée mondiale du SIDA le 1er décembre 2014 (Capture d'écran : YouTube)
Le docteur Mark Wainberg interviewé lors de la journée mondiale du SIDA le 1er décembre 2014 (Capture d'écran : YouTube)

MONTREAL — Le docteur Mark Wainberg, une personnalité reconnue de la recherche sur le SIDA, est mort par noyade en Floride alors qu’il était en vacances pendant les vacances de Pessah.

Selon des rapports d’information, un membre de sa famille a perdu Wainberg de vue alors qu’il nageait à proximité de la côte de Bal Harbour mardi avant de le retrouver et de le ramener inconscient sur la rive.

Les sauveteurs de la plage ont tenté de le réanimer avant de le confier aux pompiers de Miami-Dade qui ont transporté cet homme âgé de 71 ans dans un hôpital local où sa mort a été prononcée, a annoncé 7News in Miami.

« C’était un leader dans notre secteur et c’était un mentor », a déclaré Cécile Tremblay, chercheuse en maladies infectieuses, à The Globe and Mail. « Il était un pionnier dans la lutte contre le VIH ».

Diplômé de la McGill University, Wainberg s’est consacré à la recherche sur le SIDA pendant presque 35 ans. Il s’est distingué pour avoir identifié le 3TC (Lamivudine), l’un des tous premiers anti-viraux efficaces qui a aidé à prolonger presque indéfiniment l’espérance de vie des malades atteints du SIDA/VIH.

Wainberg travaillait au Lady Davis Institute au sein de l’hôpital général juif de Montréal et il était le directeur du centre consacré au SIDA à la McGill University.

Ancien président de l’International AIDS Society, il a reçu de nombreuses distinctions, notamment l’ordre du Canada et la Légion d’Honneur française.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...