Rechercher
InterviewDes créations décalées qui reposent sur les petits détails

Un célèbre couple de designers expose dans une galerie à Holon

Yotam Shifroni et Adi Azar présentent leurs luminaires sculptés en Perspex à la Hava Gallery jusqu'au 31 mai

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

  • Yotam Shifroni sur son cheval à bascule 'Sees & Soos', faisant partie de l'exposition « Very Mature » à Holon, ouverture le 19 février 2022 (Crédit: Avec l'aimable autorisation de Studio Knob)
    Yotam Shifroni sur son cheval à bascule 'Sees & Soos', faisant partie de l'exposition « Very Mature » à Holon, ouverture le 19 février 2022 (Crédit: Avec l'aimable autorisation de Studio Knob)
  • Tambours recyclés à partir de ballons à gaz par Yotam Shifroni et Adi Azar de Studio Knob, dans le cadre de leur exposition « Very Mature » à Holon, ouverture le 19 février 2022 (Crédit: Avec l'aimable autorisation de Studio Knob)
    Tambours recyclés à partir de ballons à gaz par Yotam Shifroni et Adi Azar de Studio Knob, dans le cadre de leur exposition « Very Mature » à Holon, ouverture le 19 février 2022 (Crédit: Avec l'aimable autorisation de Studio Knob)
  • Une fenêtre sculptée en acrylique par Yotam Shifroni et Adi Azar de Studio Knob, faisant partie de leur exposition « Very Mature » à Holon, ouverture le 19 février 2022 (Crédit: Avec l'aimable autorisation de Studio Knob)
    Une fenêtre sculptée en acrylique par Yotam Shifroni et Adi Azar de Studio Knob, faisant partie de leur exposition « Very Mature » à Holon, ouverture le 19 février 2022 (Crédit: Avec l'aimable autorisation de Studio Knob)
  • Le cheval à bascule de table de Yotam Shifroni et Adi Azar de Studio Knob, faisant partie de leur exposition « Very Mature » à Holon, ouverture le 19 février 2022 (Crédit: Avec l'aimable autorisation de Studio Knob)
    Le cheval à bascule de table de Yotam Shifroni et Adi Azar de Studio Knob, faisant partie de leur exposition « Very Mature » à Holon, ouverture le 19 février 2022 (Crédit: Avec l'aimable autorisation de Studio Knob)

Les designers industriels Yotam Shifroni et Adi Azar sont des maîtres du détail, qu’ils sculptent une image du chanteur Svika Pick dans un luminaire en acrylique ou qu’ils créent des chevaux à bascule.

Leurs créations seront exposées à Holon à la Hava Gallery jusqu’au 31 mai, dans le cadre de la Holon Design Season. Mais ne vous attendez pas à voir la sculpture à l’effigie de Svika Pick qui a déjà été achetée par son gendre, le célèbre Quentin Tarantino.

L’exposition « Very Mature », qui comprend une collection d’œuvres comprenant des luminaires, des instruments de musique recyclés et des meubles et accessoires reconditionnés, permet d’observer des objets du quotidien à travers un regard plus infantile – incitant les adultes à mettre de côté leurs calculs pratiques et à s’amuser un peu.

Cette exposition est une consécration pour ce couple – et leur fille Nina – qui vit et travaille ensemble depuis plus de dix ans, produisant une gamme d’objets ménagers originaux et utiles.

Ils créent dans leur atelier situé dans leur domicile de la ville de Shoham, dans le centre du pays, où Azar a grandi mais loin du kibboutz bordant Gaza, où Shifroni a vécu enfant.

Les murs de leur salon, de leur atelier et de leurs chambres sont remplis de leurs créations, rappelant leur réussite tout en les inspirant pour l’avenir.

Yotam Shifroni et Adi Azar de Studio Knob, dont l’exposition « Very Mature » ouvre le 19 février 2022 (Crédit: Avec l’aimable autorisation de Studio Knob)

Le couple de designers, qui a une formation en communication visuelle et en design d’intérieur, sont connus sous le nom de Studio Knob.

Chaque projet Studio Knob a une particularité, qu’il s’agisse de leur lampe à clic à 1 100 dollars, d’une corde blanche aux extrémités magnétiques qui « clique » et se fixe magnétiquement à une étagère en métal, éclairant ainsi la corde, ou le célèbre Svika Pick « Show Must Go On » qui illumine.

Ce luminaire, une pièce de verre sculptée en acrylique qui présente le visage et les cheveux mi-longs de Pick, a été commandé par un conservateur pour une exposition de groupe consacrée à Pick dans le cadre de la saison du design israélien en 2017 à Holon.

L’exposition retraçait le succès de Pick et comprenait des éléments de sa collection personnelle, notamment des costumes, des photos de famille, des disques, des récompenses et le luminaire de Shifroni et Azar.

Les deux ont été intrigués par Pick, un musicien pop qui a connu une période professionnelle difficile dans les années 1980.

« Il se produisait devant un petit public et avait l’habitude d’apporter son propre équipement en fin d’après-midi, afin que personne ne voie qu’il n’avait pas l’argent pour payer une équipe », a déclaré Azar.

« C’est l’histoire que nous voulions raconter », a expliqué Shifroni.

Un luminaire découpé en acrylique du visage de Tzivka Pik, créé par Yotam Shifroni et Adi Azar de Studio Knob, acheté par Quentin Tarantino en 2017 (Crédit: Avec l’aimable autorisation de Studio Knob)

Lors de l’exposition, cette pièce était la seule à déjà être vendue, a déclaré Azar.

« Le conservateur nous a appelés et nous a dit qu’elle avait été vendue à Tarantino et Daniella Pick, ‘ça vous va ?’ », a déclaré Azar en riant.

Leur méthode de sculpture d’une image en Perspex, également connue sous le nom de verre acrylique, a d’abord été utilisée par Shifroni lors de ses études de design alors qu’il était à Barcelone pour un voyage scolaire; il s’est inspiré de l’horizon de la ville et de la lumière sombre pour créer une image découpée en papier.

« Il existe une romance avec le papier », a déclaré Azar.

« Je dis toujours à mes élèves de sortir du papier et leur cutter si nous ne faisons pas autre chose », a déclaré Shifroni, qui enseigne à l’école de design Shenkar.

Finalement, après avoir créé une série de papiers découpés, ils ont réalisé qu’ils pouvaient faire de même avec de l’acrylique, un matériau plus dur, plus durable – et aussi plus difficile à travailler – qui pouvait être sculpté et utilisé comme couverture pour un luminaire ou comme fenêtre décorative.

Depuis, ils ont gravé toutes sortes de scènes, y compris le kibboutz d’enfance de Shifroni, une rue de Jaffa, une scène de plage commandée pour une surfeuse et un chien faisant ses affaires au coin d’une rue, ainsi que des plafonds et des fenêtres d’ascenseur sculptés.

Tambours recyclés à partir de ballons à gaz par Yotam Shifroni et Adi Azar de Studio Knob, dans le cadre de leur exposition « Very Mature » à Holon, ouverture le 19 février 2022 (Crédit: Avec l’aimable autorisation de Studio Knob)

Ce qu’ils aiment dans leurs luminaires, ce sont les petits détails, ou comme le dit Azar, « le petit interrupteur qui enclenche l’ensemble du processus ».

Ils préfèrent défier la définition, se qualifiant de designers qui font du design industriel, a expliqué Azar, qui enseigne dans une école locale.

Selon leurs propres descriptions, Shifroni a tendance à être le rêveur tandis qu’Azar a le sens du marketing.

« Je sais donner vie à des idées », a-t-elle précisé. « Je sais quand ce n’est pas assez intéressant, ou trop compliqué. J’ai les pieds sur terre et je sais que vous ne pouvez pas tout faire et que tout ne sortira pas d’une manière qui puisse être montrée au public. »

« Elle sait comment communiquer les idées », a déclaré Shifroni.

Cette saison, les créations de Studio Knob sont exposées à la Hava Gallery, un coin étonnamment pastoral de Holon, 1 rue Hanehoshet au coin de la rue Hamelacha. Le mercredi et le jeudi, de 17 h à 20h et le vendredi et le samedi, de 10h à 14h en entrée libre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...