Un chauffeur de l’ambassade de Norvège arreté avec 10 kilos d’antiquités
Rechercher

Un chauffeur de l’ambassade de Norvège arreté avec 10 kilos d’antiquités

Le suspect de contrebande aurait caché les objets dans les panneaux d'un véhicule diplomatique

Ilan Ben Zion est journaliste au Times of Israel. Il est titulaire d'une maîtrise en diplomatie de l'Université de Tel Aviv et d'une licence de l'Université de Toronto en études du Proche-Orient et en études juives

Des antiquités trouvées dans un véhicule diplomatique norvégien le 31 mai 2016, au passage Allenby (Photo: Administration fiscale d'Israël)
Des antiquités trouvées dans un véhicule diplomatique norvégien le 31 mai 2016, au passage Allenby (Photo: Administration fiscale d'Israël)

Un chauffeur de l’ambassade de Norvège en Israël a été arrêté la semaine dernière au passage Allenby limitrophe à la Jordanie, sur le soupçon d’avoir tenté de faire sortir clandestinement 10 kilogrammes de pièces de monnaie et de statuettes antiques, a déclaré l’administration fiscale dans un communiqué publié lundi.

L’homme, Issa Najam du quartier de Beit Hanina de Jérusalem-Est, est arrivé au passage avec la Jordanie le 31 mai dans un véhicule diplomatique officiel avec un diplomate norvégien de premier plan.

Les fonctionnaires des douanes ont fouillé le véhicule et ont trouvé les antiquités présumées cachées dans les panneaux de la voiture. Najam a été arrêté et inculpé de tentative de contrebande d’antiquités.

Un porte-parole de l’administration fiscale a dit que le protocole ne permettait pas de fouiller les véhicules diplomatiques au passage, mais a refusé d’expliquer pourquoi la recherche a été effectuée, en raison de l’enquête en cours sur l’incident.

Le porte-parole a ajouté qu’il était très rare que des agents des douanes trouvent des antiquités en contrebande depuis Israël au passage Allenby.

Des antiquités trouvées dans un véhicule diplomatique norvégien le 31 mai 2016, au passage Allenby (Photo: Administration fiscale d'Israël)
Des antiquités trouvées dans un véhicule diplomatique norvégien le 31 mai 2016, au passage Allenby (Photo: Administration fiscale d’Israël)

Le tribunal de première instance de Jérusalem a libéré le suspect sous condition à la demande des autorités douanières et fiscales après que l’homme ait payé une caution.

Un porte-parole de l’administration fiscale d’Israël a dit que l’âge et la provenance des objets devaient encore être vérifiés. Plusieurs des pièces semblaient être hellénistiques et romaines alors que les statuettes semblent être des périodes cananéenne à romaine, selon un expert en antiquités qui a parlé au Times of Israel après avoir examiné des photographies fournies par l’administration fiscale.

L’Autorité des Antiquités d’Israël a dit qu’elle n’a pas encore examiné les objets.

Le consulat de Norvège à Tel Aviv n’a pas pu fournir de commentaire sur l’incident.

Des antiquités trouvées dans un véhicule diplomatique norvégien le 31 mai 2016, au passage Allenby (Photo: Administration fiscale d'Israël)
Des antiquités trouvées dans un véhicule diplomatique norvégien le 31 mai 2016, au passage Allenby (Photo: Administration fiscale d’Israël)

“La requête visant à fouiller le véhicule diplomatique, véhicule qui bénéficie de l’immunité diplomatique, a été présentée à l’Ambassade norvégienne en Israël par le Chef du protocole du ministère israélien des Affaires étrangères. L’Ambassade a coopéré avec les autorités israéliennes et a autorisé une fouille sous certaines conditions, en conformité avec les pratiques internationales en la matière,” a écrit le ministère des Affaires étrangères norvégien dans un communiqué publié en fin d’après-midi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...