Un couple donne 400 M$ à BGU, le don le plus important à une université israélienne
Rechercher

Un couple donne 400 M$ à BGU, le don le plus important à une université israélienne

Le financement de la succession du Dr Howard Marcus et de Lottie Marcus est principalement alloué à des recherches sur l’eau, notamment sur les technologies de désalinisation

Le Dr Howard Marcus, qui est mort en 2014, et son épouse Lottie, morte en 2015, ont laissé un don de 400 millions de dollars à l'université  Ben Gurion pour mettre en place une dotation permanente. (Crédit : AABGU)
Le Dr Howard Marcus, qui est mort en 2014, et son épouse Lottie, morte en 2015, ont laissé un don de 400 millions de dollars à l'université Ben Gurion pour mettre en place une dotation permanente. (Crédit : AABGU)

Un don de 400 millions de dollars à l’université Ben Gurion (BGU) du Néguev, alloué en grande partie à des recherches sur l’eau, serait le legs le plus important de l’histoire à une université israélienne.

L’organisation américaine de financement de l’université a annoncé le don de la succession du Dr Howard Marcus et de Lottie Marcus de San Diego, Californie, le 24 juin. Lottie Marcus est morte en décembre dernier à 99 ans, Howard en 2014 à 104 ans. La famille a fait fortune en investissant avec Warren Buffett.

Le don permettra d’établir une dotation permanente qui devrait permettre des rendements qui feront plus que doubler la taille de la dotation universitaire actuelle, selon American Associates Ben Gurion University of the Negev (AABGU).

Une large part de ce financement est allouée au recherche sur l’eau de l’institut Zuckerberg pour la recherche sur l’eau de BGU, qui étudie l’utilisation durable des ressources aquatiques, les technologies de désalinisation, la qualité de l’eau et la microbiologie.

Nommé d’après le philanthrope new-yorkais Roy J. Zuckerberg, l’institut a été fondé en 2002 au sein de l’institut Jacob Blaustein pour les recherches sur le désert, au campus Sde Boker de BGU.

Les Marcus, qui sont impliqués avec BGU depuis 1997, étaient fascinés par le travail de l’université sur la désalinisation et l’agriculture désertique.

« Ils pensaient que la paix pouvait se faire au Moyen Orient si l’on pouvait régler la pénurie d’eau », a déclaré le directeur sud ouest régional d’AABGU, Philip Gomperts, dans un communiqué.

Mais ils étaient aussi intéressés par Israël pour d’autres raisons, ayant fui l’Allemagne nazie dans les années 1930.

« Howard et Lottie ont perdu presque tous les membres de la familles juives allemandes, des familles qui ont été anéanties par l’Holocauste nazi. Leur héritage est le triomphe sur les forces du mal qui les avaient presque effacés de la surface de la Terre il y a plus de 70 ans », a déclaré le président d’AABGU, Lloyd Goldman.

Dans le communiqué annonçant le don, Buffett a raconté avoir rencontré le couple au début des années 1960, via Benjamin Graham, investisseur de Wall Street et instructeur à l’école de commerce de Columbia.

« Nous avons accroché, et ils ont rejoint mon partenariat d’investissement. Les connaissant, il n’est pas surprenant qu’ils aient choisi d’utiliser leur succès financier pour améliorer les vies de milliers de jeunes Israéliens », a déclaré le président de Berkshire Hathaway.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...