Un coureur kenyan remporte le marathon de Jérusalem
Rechercher

Un coureur kenyan remporte le marathon de Jérusalem

Les routes de la capitale commencent à rouvrir après la victoire de Kipkosgei Shadrack, 25 ans, en 2h16 et 33 secondes

Des participants au 6e marathon de Jérusalem, le 18 mars 2016 (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Des participants au 6e marathon de Jérusalem, le 18 mars 2016 (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

La municipalité de Jérusalem a annoncé vendredi que le coureur kenyan de 25 ans, Kipkosgei Shadrack, a remporté le marathon de cette année de la ville sainte avec un temps de 2h16m33s.

De nombreuses artères principales de la capitale ont été bloquées par la police vendredi tandis que la ville, touchée par la terreur, se prépare pour un spectacle résolument plus optimiste : la sixième édition du marathon international de Jérusalem.

Le marathon a commencé à 7 heures et se finit vers 13h30, Près de 25 000 coureurs viennent du pays et de 61 autres pays.

Des milliers de policiers ont été déployés pour sécuriser l’événement, aux côtés de centaines de bénévoles et organisateurs.

le marathon de cette année comprend sept courses distinctes. Outre la course de 42 kilomètres, le marathon complet, il y a un demi-marathon de 21 kilomètres, ainsi que des courses de 10 km et de 5 km, une « course familiale » de 1,7 kilomètre et une course pour les personnes à handicap de 800 mètres.

Selon le site du marathon, « les différentes courses passent par des sites historiques fascinants qui éclairent sur les 3 000 ans de l’histoire de Jérusalem, la capitale d’Israël ».

Dans le cadre de l’événement, des scènes ont été installés à différentes étapes le long des circuits des différentes courses où des groupes se produiront pour la foule présente.

L’événement est un divertissement bienvenu après ces derniers mois de tension et de violence, dont une vague d’attaques terroristes palestiniennes concentrées dans la capitale.

Parmi les principales routes qui étaient fermées pour l’événement vendredi matin : il y a Derech Hevron près de la cinémathèque de Jérusalem et des murs de la Vieille Ville ; le boulevard Ben Tzvi à l’ouest du centre-ville ; la route Ruppin menant à la Knesset, au bureau du Premier ministre et la Cour suprême ; la route 1 (la route inter-urbaine, pas l’autoroute Tel Aviv-Jérusalem, qui porte le même nom) du quartier Ramat Eshkol dans le nord de la ville jusqu’au sud de la Vieille Ville, entre autres.

Les autorités ont mis en garde que toute personne qui tente de traverser la ville de 5h30 à 14h le vendredi devrait s’attendre à des embouteillages.

Le tramway de la ville et des navettes municipales spéciales fonctionneront pour aider à amener les foules aux événements de vendredi.

Le quotidien Israel Hayom quotidien a annoncé vendredi qu’un groupe de 25 participants au marathon envisageaient de courir 350 kilomètres de manière combinée aujourd’hui pour réunir environ 500 000 shekels pour l’ouverture d’un refuge pour femmes battues particulièrement bien adapté aux besoins des femmes ultra-orthodoxes. Seuls deux de ces abris existent actuellement en Israël. Les deux refuges ont atteint la capacité totale, a expliqué le journal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...