Des anciens combattants lettons des Waffen SS défilent à Riga
Rechercher

Des anciens combattants lettons des Waffen SS défilent à Riga

Si le gouvernement letton s’oppose officiellement à la tenue de ce rassemblement nazi, il ne l’interdit pas au nom de la liberté d’expression

Des vétérans de la légion lettone, une force qui était commandée par les Waffen SS allemands nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale, et leurs sympathisants portent des fleurs pendant leur marche vers le monument de la Liberté en Lettonie, à Riga, le 16 mars 2016. (Crédit : AFP/Ilmars Znotins)
Des vétérans de la légion lettone, une force qui était commandée par les Waffen SS allemands nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale, et leurs sympathisants portent des fleurs pendant leur marche vers le monument de la Liberté en Lettonie, à Riga, le 16 mars 2016. (Crédit : AFP/Ilmars Znotins)

Tous les ans une parade qui réunit des vétérans de la Seconde Guerre mondiale qui ont servi dans les unités SS et qui ont combattu contre l’armée soviétique a lieu à Riga, la capitale de la Lettonie.

Ce défilé est organisé chaque année le 16 mars et rassemble plusieurs centaines de participants dont certains d’entre eux ont exterminé des juifs en Europe, rapporte Ynet.

Si le gouvernement letton s’oppose officiellement à la tenue de ce rassemblement nazi, il ne l’interdit pas au nom de la liberté d’expression.

Le gouvernement n’interdit pas non plus que des ministres y participent. Des membres des partis nationalistes ont déclaré qu’ils se rendront au rassemblement.

Ce rassemblement rencontre de fortes contestations dans la société lettonne. Une contre-manifestation est organisée par des mouvements anti-fascistes.

La police sera déployée afin d’éviter les débordements.

Le porte parole du ministre des Affaires étrangères israélien, Emmanuel Nachshon a déclaré qu’il s’agissait d’une parade « obscène de vieux nazis » soulignant que l’ambassade d’Israël travaillait en coopération avec le gouvernement letton « en prévention » de l’événement.

Moscou et la minorité russe de Lettonie y voient une glorification du nazisme, alors que les anciens combattants et leurs partisans affirment que les légionnaires n’étaient pas des nazis, mais qu’ils se battaient pour l’indépendance.

La Lettonie avait été occupée par l’armée rouge suite au pacte germano-soviétique de 1939. Après l’attaque de l’Allemagne contre l’URSS en 1941, l’armée rouge a été chassée de la république balte.

Certains Lettons ont accueilli les nazis comme des libérateurs ayant mis fin à l’occupation et à la terreur soviétiques. Mais les nazis y ont instauré leur propre terreur exterminant quelque 70 000 des 85 000 Juifs vivant dans ce pays.

Quelque 140 000 Lettons se sont engagés ou ont été enrôlés dans la Waffen SS, unité d’élite du régime nazi, pour combattre l’armée rouge. 130 000 autres ont combattu du côté de l’URSS.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...