Un Démocrate juif veut accélérer l’aide aux Palestiniens
Rechercher

Un Démocrate juif veut accélérer l’aide aux Palestiniens

Jamie Raskin fait pression sur le sénateur républicain Jim Risch pour débloquer 75 millions de dollars, alors que Risch veut s'assurer que cet argent n'ira pas au Hamas

Le député Jamie Raskin assiste à une audience au Mary's Center, une clinique de santé communautaire à Silver Spring, Maryland, le mardi 30 mars 2021. (Crédit : Anna Moneymaker / The New York Times via AP, Pool)
Le député Jamie Raskin assiste à une audience au Mary's Center, une clinique de santé communautaire à Silver Spring, Maryland, le mardi 30 mars 2021. (Crédit : Anna Moneymaker / The New York Times via AP, Pool)

WASHINGTON (JTA) – Arguant du besoin « désespéré » suite à la récente guerre Israël-Hamas, le représentant Jamie Raskin, démocrate juif du Maryland, est à l’initiative d’une lettre à un sénateur républicain pour lui demander de cesser de bloquer l’aide aux Palestiniens.

« Nous écrivons dans un sentiment de grande urgence pour vous demander respectueusement de débloquer les dizaines de millions de dollars approuvés d’aide humanitaire si désespérément nécessaire pour répondre aux besoins de centaines de milliers de civils qui souffrent à Gaza et en Cisjordanie dans le sillage des horribles violences qui ont eu lieu ces dernières semaines », indique la lettre adressée au sénateur Jim Risch, le républicain responsable de la commission des Affaires étrangères.

Raskin a fait circuler la lettre parmi ses collègues démocrates mercredi ; il envisageait de l’envoyer jeudi.

Risch serait à l’origine du gel des 75 millions de dollars d’aide approuvée par le Congrès que le président Joe Biden veut envoyer aux ONG responsables de la distribution de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza et en Cisjordanie. Risch veut avoir l’assurance que les ONG seront correctement contrôlées et que l’aide ne tombera pas entre les mains des terroristes qui règnent de facto sur la bande de Gaza. Le bureau de Risch n’a pas répondu à la demande de commentaire.

Des Palestiniens inspectent des bâtiments détruits à la suite de frappes aériennes israéliennes pendant la nuit à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, le 14 mai 2021 (Crédit : AP Photo / Khalil Hamra)

Selon la loi des États-Unis, les bénéficiaires de l’aide américaine doivent prouver que l’argent ne profite pas au Hamas, le groupe terroriste au pouvoir dans la bande de Gaza. En outre, il est interdit à l’Autorité palestinienne de recevoir de l’aide tant qu’elle subventionne les familles des terroristes qui ont tué des citoyens israéliens et américains.

« Gaza connaît une catastrophe humanitaire », peut-on lire dans la lettre diffusée par Raskin. « Les bâtiments sont en ruines. L’accès à l’eau potable et à l’électricité est sporadique voire inexistant. L’insécurité alimentaire se propage. La COVID-19 est endémique et des milliers de personnes ont été déplacées et se retrouvent sans abri. L’ampleur de la crise est stupéfiante. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...