Un député HaBayit HaYehudi se moque des fidèles musulmans prosternés
Rechercher

Un député HaBayit HaYehudi se moque des fidèles musulmans prosternés

Bezalal Smotrich accuse ses détracteurs d'hypocrisie, après le tollé provoqué par son tweet qui met en scène des musulmans se prosternant devant des juifs devant le mont du Temple

Bezalel Smotrich, député HaBayit HaYehudi, à la Knesset, le 8 juin 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Bezalel Smotrich, député HaBayit HaYehudi, à la Knesset, le 8 juin 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Un député du parti de droite Habayit Hayehudi a fait l’objet de vives critiques lundi après avoir partagé un post sur des fidèles musulmans qui se prosternaient face à des juifs à Jérusalem.

Sur Twitter, Bezalel Smotrich a publié une photo de musulmans qui se prosternaient devant le mont du Temple, face à plusieurs gardes-frontières. Les prières ont eu lieu à l’extérieur d’une des entrées du site, pour protester contre la décision d’y installer des détecteurs de métaux, après l’attentat terroriste de vendredi, dans lequel deux officiers de police ont été tués par trois Arabes israéliens qui sont arrivés armés depuis l’esplanade du mont du Temple.

La photo été accompagnée d’un verset biblique : « Les nations vous serviront et les royaumes se prosterneront à vous », extrait de la Genèse, et Smotrich a ajouté : « Voila qui fait le tour de la toile et qui rappelle le prophète Isaïe : ‘Et ils viendront à toi, tête, basse, les fils de tes persécuteurs, et tous tes insulteurs se prosterneront jusqu’à la plante de tes pieds ; ils t’appelleront Cité de l’Eternel, la Sion du Saint d’Israël’ ‘Isaïe 60 : 14). »

Après avoir reçu un grand nombre de condamnations de la part des utilisateurs des réseaux social, Smotrich a accusé ses détracteurs d’hypocrisie, qui réagissent différemment aux blagues sur le judaïsme.

« Les réactions hystériques à ce tweet sont incroyables. Bien sûr, tous ceux qui sont choqués réagiront de la même manière la prochaine fois que [le comédien] Guri Alfi se moque des coutumes juives #hypocrisie », a-t-il écrit sur Twitter.

« Ou par exemple, les 13 députés [de la Liste arabe unie] qui affirment qu’il n’y a jamais eu de temple juif sur le Mont du Temple. Vous avez le droit de nous déprécier. J’avais oublié… »

Le Parlementaire Ahmad Tibi dans son bureau de la Knesset à Jérusalem, le 3 novembre 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Le Parlementaire Ahmad Tibi dans son bureau de la Knesset à Jérusalem, le 3 novembre 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Ahmad Tibi, de la Liste arabe unie, s’en est également pris à Bezalel Smotrich, et a écrit sur Twitter « Voici Bezelal (sic), votre fasciste de la coalition ».

En réaction, Smotrich a fustigé Tibi pour n’avoir pas condamné la fusillade du Mont du Temple vendredi. Les assaillants étaient trois résidents de la ville arabe israélienne d’Umm al-Fahm, et ils ont tué deux officiers de police druzes israéliens.

« Ahmed, rappelle moi – tu as condamné l’attaque terroriste ? [Es-tu] préparé à entendre qu’il y avait un temple juif sur le mont du Temple ? Tu es la dernière personne à pouvoir m’insulter », a-t-il répliqué sur Twitter.

En plus de Tibi, Smotrich a été critiqué par Michael Ben Ari (Koulanou), un collègue de la coalition, qui a écrit qu’en dépit de cet « excellent projet de loi » qu’il soutient à la Knesset, le « tweet non nécessaire et sombre éclipse tout ton travail parlementaire ».

Smotrich s’est déjà retrouvé au cœur des critiques pour des propos controversés, notamment en encourageant la désertion, pour protester contre le programme « résolument féministe » de l’armée israélienne, en comparant l’évacuation d’un avant-poste à « un viol brutal », et en disant que les arabes « illettrés » sont acceptés dans les universités au nom de la discrimination positive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...