Rechercher

Un diadème couronne la vente aux enchères de bijoux de Genève

Le diamant "Star of Egypt", qui aurait appartenu au roi Farouk, a aussi été vendu mercredi

Un employé de la maison de vente aux enchères Christie's tenant le Bessborough Diamond Tiara, le 15 mai 2023, à Genève. (Crédit : Robin MILLARD / AFP)
Un employé de la maison de vente aux enchères Christie's tenant le Bessborough Diamond Tiara, le 15 mai 2023, à Genève. (Crédit : Robin MILLARD / AFP)

Un diadème porté à l’occasion de deux couronnements britanniques et le diamant « Star of Egypt » qui aurait appartenu au roi Farouk ont été vendus mercredi à l’issue d’une semaine de ventes aux enchères de bijoux à Genève.

Moins de quinze jours après le couronnement du roi Charles III, les enchérisseurs se sont battus pour le diadème serti de diamants de Bessborough, qui a été porté pendant les couronnements de son grand-père, le roi George VI, en 1937 et de sa mère, la reine Elizabeth II, en 1953.

De style Art déco, en platine et pesant 136,5 grammes, l’objet s’est vendu 945 000 francs suisses (1,06 million de dollars).

« C’est une œuvre d’art et un morceau d’histoire », a commenté Max Fawcett, le responsable de la joaillerie chez Christie’s à Genève, qui a vendu le diadème.

L’ensemble de la vente de Christie’s Magnificent Jewels a totalisé près de 41,2 millions de francs suisses (45,8 millions de dollars), 11 des lots ayant atteint plus d’un million de dollars chacun.

Mardi, Sotheby’s a organisé sa propre vente aux enchères à Genève, dépassant les 76,7 millions de francs suisses (85,4 millions de dollars).

Les ventes ont été dominées par celle du « Bulgari Laguna Blu », un diamant bleu de 11,16 carats, qui a rapporté 22,6 millions de francs suisses (25,2 millions de dollars).

Il s’est vendu après une bataille de quatre minutes entre un enchérisseur dans la salle et trois au téléphone, dont l’un a finalement saisi la gemme.

La vente organisée par Christie’s a aussi mis en vedette la « Star of Egypt », dont les origines sont entourées de mystère. Le diamant non monté de 105,52 carats aurait été acheté en 1850 par le vice-roi d’Egypte, qui l’a revendu en 1880. Il est apparu pour la première fois sur le marché londonien en 1939. Il a apparemment été acheté plus tard par le roi Farouk, qui a gouverné l’Egypte de 1936 à 1952.

Cette vente a rapporté 2,7 millions de francs suisses (3,02 millions de dollars) en moins de trois minutes d’enchères.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : [email protected]
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à [email protected].
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.