Un dirigeant du Hamas appelle les Palestiniens à « prendre les armes »
Rechercher

Un dirigeant du Hamas appelle les Palestiniens à « prendre les armes »

"Il ne faut pas oublier qu'il existe un vrai réservoir en hommes en Cisjordanie qui peut être mobilisé à tout moment", a indiqué Mahmoud Zahar

Mahmoud Al-Zahar, cofondateur du Hamas, à Gaza, en février 2010. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Mahmoud Al-Zahar, cofondateur du Hamas, à Gaza, en février 2010. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Mahmoud Zahar, figure de proue de la ligne dure du mouvement terroriste du Hamas à Gaza, a appelé samedi les Palestiniens à « prendre les armes » en Cisjordanie et à Jérusalem pour « défendre » le mont du Temple.

« L’unique solution pour défendre la mosquée Al-Aqsa (…), c’est que les habitants de Cisjordanie et de Jérusalem prennent les armes », a assuré ainsi M. Zahar dans un entretien publié par le site du Hamas, le groupe terroriste qui contrôle la bande de Gaza.

« Il ne faut pas oublier qu’il existe un vrai réservoir en hommes en Cisjordanie qui peut être mobilisé à tout moment », a-t-il menacé.

Selon lui, Israël essaie de « donner un aspect religieux au conflit (…) pour masquer la réalité colonialiste ».

« L’Intifada a eu lieu car toutes les données étaient réunies. Elles le sont encore davantage aujourd’hui », a assuré M. Zahar, en référence aux soulèvements palestiniens, le premier en 1987 et le second en 2000 déclenché après la venue sur le site de l’ex-Premier ministre israélien Ariel Sharon.

Mahmoud Zahar s’est en outre attaqué au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, l’accusant d’employer ses forces de sécurité pour « réprimer l’Intifada et permettre à l’ennemi israélien de mener à bien ses plans sur l’esplanade des Mosquées ».

« Il faut que l’occupant israélien comprenne que si la situation venait à perdurer, il serait impossible (pour le Hamas) de respecter une trêve » à Gaza, a-t-il ajouté.

Le chef du Hamas Khaled Meshaal avait affirmé cet été que des « contacts positifs » avaient été noués en vue d’un possible accord avec Israël sur une trêve de longue durée dans l’enclave palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...