Un documentaire israélien controversé sélectionné aux Oscars
Rechercher

Un documentaire israélien controversé sélectionné aux Oscars

‘Advocate,’ qui suit deux affaires défendues par Lea Tsemel, a été très acclamé par la critique à l'international mais a suscité une polémique en Israël

L'avocate Lea Tsemel dans la bande annonce du filme "Advocate." (Capture d'écran YouTube)
L'avocate Lea Tsemel dans la bande annonce du filme "Advocate." (Capture d'écran YouTube)

Un biopic sur une avocate israélienne qui défend des terroristes présumés a été pré-sélectionné pour les Oscars dans la catégorie Meilleur documentaire, a annoncé l’Académie lundi.

Le film « Advocate » suit l’histoire de Lea Tsemel, une avocate qui représente des clients palestiniens, des militants des droits civiques et des terroristes présumés – et récemment Arafat Irfaiya, poursuivi pour le viol et le meurtre d’Ori Ansbacher, 19 ans, dans une forêt de Jérusalem en février. Réalisé par Rachel Leah Jones et Philippe Bellaïche, le film controversé fait parti des 15 pays nominés.

« Incitement« , un documentaire israélien à propos d’Yigal Amir, le meurtrier du Premier ministre Yitzhak Rabin, en 1955, n’a pas été sélectionné.

L’Académie annoncera les cinq nominés le mois prochain.

Si « Advocate » a été très acclamé par la critique à l’international et a remporté des prix dans des festivals à Cracovie, Hong Kong et Thessalonique ainsi qu’au festival du documentaire de Tel Aviv DocAviv, il a été très critiqué en Israël, notamment par Miri Regev, ministre de la Culture, des groupes de droite et des organisations qui représentent les familles des victimes du terrorisme.

Après des pressions exercées par un groupe de familles endeuillées, la loterie publique israélienne (Mifal HaPayis) a annoncé en juin qu’elle retirait son financement des bourses destinées aux lauréats du festival de Tel Aviv, après que le biopic a remporté le prix.

Selon le Choosing Life Forum, un groupe de familles endeuillées s’est associé au groupe militant Im Tirzu ; des centaines d’Israéliens ont résilié leurs abonnement au Mifam HaPayis suite à une campagne menée sur les réseaux sociaux. Le groupe a également protesté devant les quartiers généraux de la société à Tel Aviv, et versé de la peinture rouge symbolisant du sang à l’entrée de l’immeuble.

En récompensant ce film, les juges de DocAviv ont écrit que « Advocate » est « un projet qui fait réfléchir et qui porte sur un sujet important, fait preuve de talents cinématographiques impressionnants, notamment l’usage novateur et intelligent de l’animation… Il dresse un portrait complexe d’une femme forte et inspirante qui croit pleinement en la droiture de son parcours ».

Le film se penche sur deux affaires que Tsemel, 74 ans, a défendues, en représentant des Palestiniens qui ont été condamnés pour faits de terrorisme.

L’une des affaires est celle d’Ahmed Manasra, 13 ans au moment des faits, qui a été condamné pour la tentative de meurtre de deux Israéliens à Jérusalem en octobre 2015. Il purge actuellement une peine de neuf ans et demi de prison.

L’avocat Tareq Barghout (à gauche) avec son client accusé de terrorisme, Ahmed Manasra, 13 ans, à la cour du district de Jérusalem, le 25 octobre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Manasra a commis cette attaque au couteau avec son cousin Hassan Manasra, âgé de 15 ans. Ils ont poignardé et grièvement blessé un homme de 20 ans et un jeune de 15 ans dans le quartier de Pisgat Zeev. Hassan Manasra a été abattu par les forces de sécurité et Ahmed Manasra a été renversé par une voiture alors qu’il tentait de prendre la fuite.

La deuxième affaire est celle d’Israa Jaabis, une Palestinienne de Jérusalem-Est qui a fait sauter des bombes dans sa voiture en 2015 près de Jerusalem. L’un des explosifs n’a pas détoné.

Tsemel milite au sein du parti nationaliste palestinien Balad, la plus extrême des quatre factions qui composent la Liste arabe unie. Elle était en sixième position sur la liste du parti – une place non-réaliste, plutôt symbolique – à six reprises ces 20 dernières années, et notamment lors des deux dernières élections cette année.

Jacob Magid a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...