Un élu de Raam taxe Smotrich et Ben Gvir de « racistes »
Rechercher

Un élu de Raam taxe Smotrich et Ben Gvir de « racistes »

Netanyahu a besoin du soutien du parti islamiste et du Parti sioniste religieux pour former une coalition, mais ils ont tous deux exclu de rejoindre le même gouvernement

Le chef du parti Raam, Mansour Abbas, prend la parole lors d'une conférence de presse à Nazareth, le 1er avril 2021.(Crédit : David Cohen / Flash90)
Le chef du parti Raam, Mansour Abbas, prend la parole lors d'une conférence de presse à Nazareth, le 1er avril 2021.(Crédit : David Cohen / Flash90)

Le parlementaire du parti Ra’am, Waleed Taha, a qualifié le chef du Parti sioniste religieux, Bezalel Smotrich, de « rebut de la race humaine », réduisant ainsi les chances du Premier ministre Benjamin Netanyahu de former une coalition réunissant les deux partis.

« Que se serait-il passé, si de sombres et maudits antisémites racistes, le rebut de la race humaine, l’image miroir du [député du Parti sioniste religieux Itamar] Ben Gvir et de Smotrich, avaient été élus au Parlement dans un pays européen !!! Une honte et un déshonneur pour la
démocratie ! », a écrit Taha sur Twitter.

Netanyahu a probablement besoin du soutien du Ra’am et du Parti sioniste religieux pour former un gouvernement, mais les islamistes et les nationalistes juifs d’extrême droite ont tous deux exclu de rejoindre un gouvernement appuyé par l’autre dès que la pression des dernières élections israéliennes est retombée.

Le Parti sioniste religieux a récemment publié une vidéo comparant Mansour Abbas, chef du parti Ra’am, à Yasser Arafat, ancien chef de l’Organisation de libération de la Palestine. « La vidéo dit : « Êtes-vous devenus fous ? « Non à un gouvernement soutenu par des partisans du terrorisme ».

Smotrich a fait savoir dans une récente déclaration qu’un cinquième cycle d’élections dans deux ans serait préférable à un gouvernement soutenu par Ra’am, selon la Douzième chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...