Un élu Yesh Atid positif au COVID : c’est « déraisonnable » de m’empêcher de voter
Rechercher

Un élu Yesh Atid positif au COVID : c’est « déraisonnable » de m’empêcher de voter

Le député Vladimir Beliak a été testé positif mercredi, ce qui pourrait porter un coup à la coalition qui s'efforce de faire voter des lois avec une mince majorité à la Knesset

Le député Vladimir Beliak du parti Yesh Atid (Crédit : capture d'écran, Youtube)
Le député Vladimir Beliak du parti Yesh Atid (Crédit : capture d'écran, Youtube)

Le député Vladimir Beliak de Yesh Atid a été testé positif au coronavirus mercredi, ce qui pourrait porter un nouveau coup à la coalition qui s’efforce de faire passer des lois avec une majorité très mince à la Knesset.

Après la confirmation de la présence du COVID-19 chez  Vladimir Beliak, le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, a demandé au gouvernement, qui a compétence sur le bâtiment du Parlement, de l’empêcher de prendre part aux votes en plénière à la Knesset.

« Il est déraisonnable d’empêcher un membre de la Knesset de voter en plénière, même s’il est confirmé qu’il est atteint du coronavirus », a écrit Beliak sur Twitter. « Je ne violerai jamais les directives, mais j’attends du ministère de la Santé qu’il propose une solution raisonnable qui me permette d’exercer mon droit démocratique. »

Le président de la Knesset, Mickey Levy, qui fait également partie de Yesh Atid, mène des consultations pour savoir s’il faut autoriser Beliak à voter, les membres de la coalition le poussant à se soustraire à la pression de Ash, selon les informations de la Treizième chaîne.

En l’absence de Beliak, la coalition n’aura pas les 61 voix nécessaires pour faire avancer les lois fondamentales quasi-constitutionnelles à la Knesset de 120 sièges, alors qu’elle est confrontée à de nouveaux défis pour rassembler une majorité pour adopter une législation.

Le diagnostic de Beliak a été annoncé peu après que Yair Lapid a été autorisé à quitter l’isolement, après qu’un test rapide d’un de ses assistants se soit révélé négatif a deux reprises.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid rencontre le secrétaire d’État américain Antony Blinken (non vu) à Rome, le 27juin 2021.(Crédit : Andrew Harnik/AP)

Lapid est entré en quarantaine mardi après qu’un test rapide d’un de ses assistants s’est révélé positif. L’assistant faisait partie d’un entourage qui s’est rendu à Bruxelles avec le ministre des Affaires étrangères pour une série de réunions de haut niveau, et a été la seule personne sur le vol de retour à être testée positive au COVID.

La contamination de Beliak et l’infirmation du diagnostic de l’assistant sont intervenues alors qu’Israël est confronté à une recrudescence des cas après que la morbidité a largement diminué à la suite de la mise en place réussie d’une campagne vaccinale nationale, qui semble jusqu’à présent avoir empêché les fortes augmentations des cas graves et de la mortalité observées lors des précédentes épidémies.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...