Un employé d’un groupe juif londonien agressé près de chez lui
Rechercher

Un employé d’un groupe juif londonien agressé près de chez lui

Le suspect a été libéré sous caution jusqu'au 27 janvier, date à laquelle il pourrait être jugé

Une station de métro dans le quartier de Chigwell, à Londres, Royaume-Uni. (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)
Une station de métro dans le quartier de Chigwell, à Londres, Royaume-Uni. (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)

Un employé d’une organisation juive de Londres a été blessé lors d’une agression qui, selon la police, était un crime de haine.

La police de Londres a arrêté un homme dans le cadre de l’agression du 7 décembre contre Melvyn Hartog, chef des sépultures de l’United Synagogue, l’union britannique des synagogues juives orthodoxes.

Le suspect, que le Jewish Chronicle a identifié mardi comme un homme de 33 ans originaire de la région de Clapton dans l’est de Londres, est soupçonné d’avoir commis une « agression raciale ou religieuse aggravée causant des lésions corporelles ».

Hartog a été frappé à l’arrière de la tête et a reçu des coups de pied près de son domicile situé dans le quartier de Chigwell, qui borde Clapton. Hartog avait besoin de points de suture à la tête.

Le suspect a été libéré sous caution jusqu’au 27 janvier, date à laquelle il pourrait être jugé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...