Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Un enfant de 3 ans se noie dans un plan d’eau de la plage de Zikim

Le petit garçon était entré dans une zone de baignade non-autorisée près de la mer ; le nombre de noyades cette année ne cesse d’augmenter

Un plan d'eau à la plage de Zikim dans le sud d'Israël, le 27 juillet 2015. (Crédit : Lior Mizrahi/Flash90)
Un plan d'eau à la plage de Zikim dans le sud d'Israël, le 27 juillet 2015. (Crédit : Lior Mizrahi/Flash90)

Un garçon de trois ans s’est noyé dans un plan d’eau près d’une plage dans le sud d’Israël samedi.

Le bambin, originaire de la ville bédouine de Tel Sheva, près de Beer Sheva, s’est noyé sur la plage de Zikim, au sud d’Ashkelon, ont indiqué les secouristes.

Il a été transporté à l’hôpital Barzilaï d’Ashkelon dans un état critique, mais les médecins n’ont pas pu le réanimer, et ont dû prononcer son décès après plusieurs heures de vaines tentatives.

« Ils nous ont dit qu’il avait été sorti de l’eau sans connaissance. Nous avons procédé à des efforts de réanimation avancés et l’avons évacué vers l’hôpital tout en effectuant des traitements médicaux pour tenter de le sauver, mais son état était grave et instable », a déclaré un secouriste du Magen David Adom (MDA) dans un communiqué.

Les secouristes qui ont répondu à l’appel ont trouvé le garçon inconscient, allongé près d’un plan d’eau adjacent à la zone de plage de Zikim, selon le communiqué.

Il y a un réservoir à proximité de la plage publique, et certaines parties des dunes de sable autour de la plage se remplissent parfois d’eau, formant des mares qui restent séparées de l’océan.

Les bassins ne sont pas surveillés par de maître-nageur sauveteur (MNS) et ont été clôturés, mais certains visiteurs s’y rendent tout de même.

Il y a quelques années, un homme de 45 ans s’est noyé dans l’un des bassins alors qu’il portait secours à une femme et à trois enfants, a rapporté le site d’information Ynet.

Une trentaine de personnes sont mortes noyées depuis le début de l’année, alors que la saison balnéaire est loin d’être terminée, contre 26 décès par noyade pour l’ensemble de l’année 2022.

Le mois dernier, le Centre d’information et de recherche de la Knesset a déclaré que la plupart des personnes décédées au cours des 13 mois précédents se sont noyées dans des endroits où il est interdit d’aller dans l’eau, ou lorsqu’il n’y avait pas de MNS en service, une tendance également observée au cours des années précédentes.

Il y a 156 plages autorisées le long des 306,4 kilomètres de côtes israéliennes, y compris le long de la mer Méditerranée, du lac de Tibériade et de la mer Morte. Au total, seuls 21 kilomètres, soit 7 %, sont des zones autorisées à la baignade. Dans 54 % des cas, la baignade est interdite et les 37 % restants n’ont pas de statut déclaré.

Plus tôt dans la journée de samedi, un homme de 62 ans est décédé dans des eaux interdites à la baignade, à la hauteur d’une plage sans MNS, au sud de Haifa.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.