Un enseignant de Brooklyn engendre 22 enfants en donnant son sperme
Rechercher

Un enseignant de Brooklyn engendre 22 enfants en donnant son sperme

Ari Nagel a fourni du sperme par des rapports sexuels ou dans un gobelet à des femmes voulant un bébé sans passer par les banques de sperme

Ari Nagel (Crédit : Facebook)
Ari Nagel (Crédit : Facebook)

Un professeur de mathématiques de Brooklyn a engendré 22 enfants ces 18 dernières années, produisant parfois du sperme dans les toilettes des hommes d’un supermarché Target.

Ari Nagel, 40 ans, a fourni son sperme à la fois par des rapports sexuels ou dans des gobelets à des couples lesbiens et à des femmes célibataires voulant un bébé mais ne pouvant pas se permettre de payer une banque de sperme, a annoncé dimanche le New York Post.

Nagel est professeur de mathématiques à CUNY Kingsborough. Il a donné son sperme à des femmes caucasiennes et afro-américaines.

« Ça ne prend pas de temps, et je le fais de toute façon », a-t-il déclaré à propos de ses voyages à Target. « C’est très facile à faire pour moi ». Habituellement, la femme récupère le sperme dans une coupe menstruelle et l’insère immédiatement dans les toilettes pour femmes de Target, selon le Post. Beaucoup de ces femmes étaient plus à l’aise de rencontrer Nagel dans un endroit public que dans son appartement près du centre de Brooklyn, selon le quotidien.

« Je ne le fais pas pour l’action facile, a déclaré Nagel au Post. Ce n’est pas à ça que sert Tinder ? »

Nagel attribue son succès à aider les femmes à concevoir à son nombre de spermatozoïdes élevé.

Il donne son sperme gratuitement. Et il a déclaré au Post que le service gratuit et son nombre élevé de spermatozoïdes, ainsi que sa beauté et sa personnalité attirante rendaient son sperme si populaire.

Nagel a déclaré avoir été élevé dans une famille juive orthodoxe avec six frères et sœurs, et que grâce à ses dons de sperme il pouvait avoir beaucoup d’enfants et continuer à dormir la nuit.

« J’aime simplement voir le bonheur des mamans et des enfants… C’est pour ça que je le fais. C’est la cadeau qui continue à donner », a-t-il déclaré au Post.

Il a déclaré qu’il gardait parfois certains des enfants et assistait aux fêtes d’anniversaires, et parfois à l’accouchement.

Il a été poursuivi cinq fois avec succès pour une pension alimentaire, et a dit au Post que la moitié de son salaire partait en pensions. Il a déclaré au journal que les femmes avaient toutes promis avant qu’elles ne le poursuivraient pas en justice.

Il a des enfants en Floride, en Illinois, en Virginie, dans le Connecticut et en Israël, et dit ne regretter aucun d’entre eux.

Il discuterait en ce moment avec plusieurs femmes qui cherchent à avoir un enfant.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...