Un garde de Ramle poignardé par des filles de 13 ans dans une attaque a priori terroriste
Rechercher

Un garde de Ramle poignardé par des filles de 13 ans dans une attaque a priori terroriste

Deux jeunes filles arabes, l'une avec un sac à dos d'école, arrêtées après avoir agressé le garde de sécurité à l'entrée de la gare routière de la ville du centre d'Israël

Un garde de sécurité de 25 ans a été légèrement blessé après avoir été poignardé par deux jeunes filles arabes de 13 ans à Ramle, ville du centre d’Israël.

La police a déclaré que l’attaque semblait avoir des motifs nationalistes.

La police a annoncé que les deux suspectes, toutes deux mineures d’environ 13 ans selon la police, avaient été arrêtées avec des couteaux en leur possession. L’une avait un sac à dos pour l’école, a noté un porte-parole de la police.

La police a déclaré que les motifs étaient étudiés, mais suspecte une attaque terroriste.

L’attaque au couteau a eu lieu devant la gare routière du centre de la ville, dans un bâtiment qui héberge aussi un centre commercial et des bureaux gouvernementaux.

Les deux filles arabes israéliennes de 13 ans qui ont poignardé et légèrement blessé un agent de sécurité dans la ville de Ramle ont avoué qu’elles avaient mené l’attaque pour « se venger de la situation à la mosquée Al-Aqsa ».

Au cours de l’enquête, les filles ont affirmé qu’Israël était « en train de tuer les Palestiniens », selon le site d’actualité Walla.

Selon les premières informations de la police, les deux filles se sont approchées de l’entrée de l’immeuble, où le garde leur a demandé de s’identifier. Elles ont sorti des couteaux de cuisine de leur vêtements et l’ont poignardé à la jambe et à la main.

Un soldat et un civil armé a rapidement arrêté les deux jeunes filles.

Le Magen David Adom a soigné la victime, qui a été blessé à la jambe, puis l’a transporté vers un hôpital local avec des blessures légères.

Un soignant qui se trouvait être à la gare routière a déclaré avoir couru quand il entendu que l’on criait le mot « terroriste ».

« J’ai vu un homme jeune, d’environ 25 ans, pleinement conscient et bouleversé, avec plusieurs blessures au couteau sur les membres. Je lui ai donné les premiers soins, et en quelques minutes l’ambulance est arrivée et l’a emmené à l’hôpital », a-t-il déclaré.

Cette attaque au couteau est la dernière d’une série qui a troublé le pays ces derniers mois.

La veille, trois Palestiniens ont ouvert le feu sur un groupe de policiers près de la Vieille Ville de Jérusalem, faisant un mort et un blessé grave.

Un grand nombre d’attaques a été mené par des mineurs. Le mois dernier, une jeune fille de 13 ans a été abattu en essayant de poignarder un garde de sécurité dans l’implantation d’Anatot, près de Jérusalem, en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...