Un garde-frontière inculpé de tentative de viol sur une soldate
Rechercher

Un garde-frontière inculpé de tentative de viol sur une soldate

La victime connaissait Barak Avraham, 25 ans, depuis son service militaire ; elle a craint à présent d'être seule avec un homme

Un agent de la police des frontières sur la Via Dolorosa dans le quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem le 8 octobre 2015 (Crédit photo: Yossi Zamir / Flash90)
Un agent de la police des frontières sur la Via Dolorosa dans le quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem le 8 octobre 2015 (Crédit photo: Yossi Zamir / Flash90)

Un officier de la police des frontières a été inculpé pour tentative de viol sur une soldate de l’armée israélienne le mois dernier.

Barak Avraham, 25 ans, est accusé d’avoir forcé la victime à avoir des relations sexuelles « malgré ses objections », dans la nuit du 23 mars, selon l’acte d’accusation.

La victime connaissait Avraham depuis son service militaire et ils avaient une relation amicale, selon le tribunal.

La nuit de la tentative de viol, Avraham, avec un autre officier, avait invité la victime dans son appartement de la ville de Ramat Hasharon. Elle a d’abord refusé, avant d’accepter.

Quand elle est entrée chez lui, Avraham l’a saisie et a commencé à l’embrasser « avec force ». Il l’a finalement pousée sur un canapé et a tenté de la violer, mais elle l’a repoussé, selon l’acte d’accusation.

Avraham a ensuite présenté ses excuses à « plusieurs reprises ».

Quelques jours plus tard, Avraham lui a envoyé un message sur WhatsApp, exprimant son inquiétude qu’elle puisse signaler ce qui était arrivé à son commandant.

La victime, dont l’identité n’a pas été divulguée, lui a répondu que, en raison de l’incident, elle avait maintenant peur d’être seule dans une pièce avec un homme.

Avraham a été renvoyé de son poste de la police des frontières et est maintenant en prison en attendant son procès.

Il a été inculpé par le tribunal de première instance de Tel Aviv pour tentative de viol et pour avoir contraint quelqu’un à porter un faux témoignage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...