Un groupe de musique hongrois refuse la pression de ses fans antisémites
Rechercher

Un groupe de musique hongrois refuse la pression de ses fans antisémites

Le bassiste de Tankcsapda affirme que son groupe jouera à Tel-Aviv en juin, en dépit des critiques virulentes que cela suscite sur les réseaux sociaux

Le groupe hongroisTankcspda sur scène. (Crédit : Facebook)
Le groupe hongroisTankcspda sur scène. (Crédit : Facebook)

Les membres d’un groupe de punk-rock hongrois ont déclaré qu’ils ignoreraient les plaintes et commentaires antisémites de leurs fans qui souhaitent que le groupe annule son concert à venir en Israël.

Lukacs Laszlo, le bassiste du groupe de rock Tankcsapda, a déclaré que son groupe, qui est populaire dans les milieux d’extrême-droite, jouera en juin à Tel-Aviv malgré les critiques reçues sur les réseaux sociaux depuis l’annonce d’une étape en Israël – une première – dans la tournée européenne du groupe, comme l’a rapporté le site index.hu.

« Toute personne qui nous connaît sait que nous ne sommes pas impliqués dans la politique et l’idéologie », déclare Lukacs.

« En tournée, nous voulons nous produire partout où nous pouvons». A propos d’Israël, il ajoute : « Si Die Toten Hosen, Depeche Mode, Iron Maiden et Metallica y jouent, pourquoi pas nous ? »

Mais certains des fans du groupe ont réagi avec colère face à la nouvelle. Un utilisateur a écrit sur Facebook des insultes ayant trait à la circoncision. Un autre a posté une photo d’une kippa arborant le logo du groupe.

Un troisième utilisateur souhaite que « l’entité créée artificiellement qu’est Israël soit rayée de la surface de la Terre » et a écrit des injures contre les musiciens de Tankcsapda.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...