Un groupe de presse « condamne fermement » le Hamas pour harceler des journalistes
Rechercher

Un groupe de presse « condamne fermement » le Hamas pour harceler des journalistes

Suite à la détention d'une photographe durant plusieurs heures dans la bande de Gaza, l'Association de Presse Étrangère dit que le groupe terroriste a un "comportement voyou"

Des journalistes à Gaza, le 9 juillet 2014 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash 90)
Des journalistes à Gaza, le 9 juillet 2014 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash 90)

L’Association de Presse Étrangère (APE) condamne le Hamas pour son « comportement de voyou » après que le groupe terroriste basé à Gaza ait détenu une photographe pendant plusieurs heures dans la bande de Gaza et lui ait interdit de revenir dans l’enclave côtière.

« Jeudi, la membre de l’APE Heidi Levine, une photographe pour SIPA Press, a été retenue par les hommes de la sécurité du Hamas pendant plus de trois heures avant d’être autorisée à quitter Gaza. En sortant de Gaza, la sécurité du Hamas lui a interdit de revenir sur le territoire, affirmant que son travail « reflète mal Gaza ».

Ils n’ont fourni aucun exemple du travail qui les aurait agacé, note-t-on dans le communiqué.

« L’APE condamne fermement la comportement de voyou de la sécurité du Hamas et l’idée que le Hamas jugerait ce qui constitue une couverture acceptable ou non de Gaza. Malheureusement, cet incident n’est pas isolé. Un nombre important de membres de l’AEP ont été forcés de subir des interrogatoires inconfortables par les forces de sécurité du Hamas en entrant ou en sortant de Gaza, au cours des récents mois. Nous appelons le Hamas à mettre un terme immédiatement à ces pratiques et incitons le groupe à accorder un accès libre pour entrer et sortir de Gaza ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...