Un hall de la Rutgers University portera le nom de Ruth Bader Ginsburg
Rechercher

Un hall de la Rutgers University portera le nom de Ruth Bader Ginsburg

L'ancienne magistrate à la Cour suprême américaine avait enseigné à la faculté de droit de cette université avant d'aller à Columbia et de fonder le Women’s Rights Project

La juge de la Cour suprême américaine Ruth Bader Ginsburg. (Crédit : Autorisation du gouvernement américain)
La juge de la Cour suprême américaine Ruth Bader Ginsburg. (Crédit : Autorisation du gouvernement américain)

JTA — La Rutgers University va donner le nom de feu la juge à la Cour suprême américaine Ruth Bader Ginsburg à un hall de l’une de ses résidences.

Ginsburg, qui s’est éteinte au mois de septembre des suites des complications d’un cancer du pancréas à l’âge de 87 ans, avait enseigné les droits des femmes et l’égalité des genres aux étudiants de la faculté de droit de l’université de 1963 à 1972. Elle avait, par la suite, plaidé dans de nombreux dossiers de discriminations liées au genre devant la Cour suprême avant de devenir une icône féministe et de gagner le surnom notoire de RBG.

Ce hall se trouve dans un ancien bâtiment de la faculté de droit et il accueille encore environ 100 étudiants, selon The Philadelphia Inquirer.

« Quand je pense à Ruth Bader Ginsburg, je ne peux qu’espérer que les générations futures comprendront sa persévérance, sa poursuite clairvoyante de la justice et de l’équité et l’attention qu’elle portait à tous ceux et à toutes celles qui sont souvent perçus comme silencieux, comme sans histoire passée », a déclaré le président de Rutgers Jonathan Holloway, selon l’Inquirer.

Après avoir été diplômée de l’école de droit de Columbia et être devenue assistante juridique auprès d’un juge fédéral, Ginsburg avait enseigné à la faculté de droit de Rutgers pendant cinq ans avant de partir travailler à un poste de professeur à Columbia et de fonder le Projet des droits des femmes au sein de l’American Civil Liberties Union. Elle avait été nommée à la cour d’appel américaine en 1980 et à la Cour suprême en 1993 par le président Bill Clinton.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...