Un historien polonais fait le salut nazi sur des photos de 2007
Rechercher

Un historien polonais fait le salut nazi sur des photos de 2007

L'homme, nommé à un poste de direction d’une institution publique de recherche en histoire, est lié au groupe polonais d'extrême droite ONR

Tomasz Greniuch, au centre, a des papiers dans une main, et de l’autre, fait un geste qui semble être un salut nazi, lors d'un événement d'extrême droite en Pologne en 2007. (Bartosz Siedlik ; Autorisation de Gazeta Wyborcza via JTA)
Tomasz Greniuch, au centre, a des papiers dans une main, et de l’autre, fait un geste qui semble être un salut nazi, lors d'un événement d'extrême droite en Pologne en 2007. (Bartosz Siedlik ; Autorisation de Gazeta Wyborcza via JTA)

JTA – Des images d’un Polonais récemment nommé à un poste de direction d’une institution publique de recherche en histoire effectuant ce qui semble être un salut nazi ont récemment été publiées.

Jeudi, le quotidien Gazeta Wyborcza a publié des photos datant de 2007 de Tomasz Greniuch, nommé en 2019 à la tête d’une antenne locale de l’Institut de la mémoire nationale, à Opole, dans le sud-ouest de la Pologne.

On voit clairement Greniuch tendre son bras droit dans un geste similaire au salut nazi lors d’une réunion du groupe d’extrême droite ONR (le Camp national-radical) auquel il appartenait. La nomination de Greniuch a été controversée en Pologne en raison de ses liens avec l’ONR, qui, s’est-il justifié, se limitaient à lire les publications du groupe sur le nationalisme polonais.

En plus de millions de Juifs, les nazis ont assassiné environ 3 millions de Polonais non-juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. De ce fait, le genre de glorification du nazisme qui existe en Ukraine, en Hongrie et dans les États baltes, entre autres régions d’Europe, est un phénomène rare en Pologne.

À la suite de cette découverte, un ancien conseiller du Premier ministre polonais s’est joint aux critiques de la nomination de Greniuch.

« Cet homme n’aurait jamais dû être nommé », a déclaré Andrzej Pawluszek, autrefois conseiller de Mateusz Morawiecki, au site web SE.pl. « C’est un vrai scandale qui frappe la Pologne. »

Pawluszek a ajouté : « Personne ne pourra me convaincre qu’un individu qui fait le salut nazi est un patriote. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...