Un homme de 20 ans poignardé à mort dans la rue à Ashdod
Rechercher

Un homme de 20 ans poignardé à mort dans la rue à Ashdod

La police passe la ville au peigne fin à la recherche de l'agresseur, qui s'est échappé de la scène dans la ville portuaire du sud. Dans le nord, un homme a été blessé par balle

Photo d'illustration d'une ambulance du Magen David Adom. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
Photo d'illustration d'une ambulance du Magen David Adom. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Un homme a été poignardé à mort lundi dans la ville portuaire d’Ashdod, dans le sud du pays.

L’homme, âgé de 20 ans, était apparemment à moto sur le boulevard Montefiore dans la ville lorsqu’il a été poignardé.

L’agresseur a fui la scène.

La victime n’a pas été immédiatement identifiée.

L’acte terroriste a été écarté comme motif, selon les rapports.

Le service de secours du Magen David Adom a déclaré que les médecins ont tenté pendant 40 minutes de réanimer l’homme mais ont finalement été contraints de prononcer son décès.

La police a ouvert une enquête et a ratissé les rues du quartier à la recherche du meurtrier.

Lors d’un autre incident violent lundi, un homme de 24 ans a été blessé par balle et légèrement blessé dans la ville arabe de Tamra, dans le nord du pays. La police a déclaré que le motif n’était pas clair et enquête sur la fusillade.

Ces derniers mois ont vu une vague de meurtres et de crimes à main armée dans la communauté arabe israélienne. Les dirigeants arabes affirment que la police ignore largement la violence dans leurs communautés, qui comprend les querelles familiales, les guerres de territoire de la mafia, la violence domestique et les prétendus crimes d’honneur.

Un certain nombre de manifestations et de grands rassemblements ont eu lieu pour protester contre ce que les Arabes israéliens disent être un échec pour faire face de manière adéquate à la vague de violence criminelle au sein de la communauté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...