Un homme en garde à vue pour le vandalisme d’une synagogue de Washington
Rechercher

Un homme en garde à vue pour le vandalisme d’une synagogue de Washington

Le suspect de 28 ans, Luis Montsinos, est accusé d'avoir dessiné des croix gammées et des injures antisémites sur les portes du lieu de culte

La synagogue Sixth and I de Washington, D.C.  (Crédit: FlickrDelusions by Howard Stanbury/ CC BY-NC-SA)
La synagogue Sixth and I de Washington, D.C. (Crédit: FlickrDelusions by Howard Stanbury/ CC BY-NC-SA)

La police américaine a arrêté un homme de 28 ans, accusé d’avoir vandalisé la synagogue historique Sixth and I à Washington, DC.

L’arrestation de Luis Montsinos est survenue lundi, après que la synagogue a annoncé publiquement l’acte de vandalisme. Montsinos, qui n’a pas d’adresse, a été accusé de vandalisme, destruction de biens et d’avoir résisté à son interpellation.

La police a décrit le vandalisme comme un crime de haine présumé, selon le Washington Post. Michelle Eider, directrice des communications de la synagogue, a fait savoir que des croix gammées et des termes antisémites ont été découverts lundi matin.

Dans un e-mail adressé aux fidèles, les trois rabbins de la synagogue ont assuré que les dégâts étaient minimes et seront rapidement réparés.

« Dans ces moments, il convient de se souvenir que ce n’est pas une honte, mais un honneur d’être juif », ajoutait le courriel. « C’est assez ironique que ce soit sur nos portes, symboles d’accueil et d’inclusion, qu’un individu ait vomi sa haine et son racisme. »

En plus des offices et des événements juifs, la synagogue, non affiliée, accueille des événements mettant à l’honneur des personnalités du divertissement, des penseurs, des auteurs et des responsables politiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...