Un homme pris pour un terroriste a été tué à Jérusalem
Rechercher

Un homme pris pour un terroriste a été tué à Jérusalem

Selon la police, une personne portant une carte d’identité israélienne a attaqué deux soldats dans un autobus et a essayé de s'emparer de leur arme

Une équipe de Zaka évacue le corps d'un homme tué par des soldats qui l'avaient pris pour un terroriste à Jérusalem le 21 octobre 2015 (Crédit photo: Hadas Parush/Flash90)
Une équipe de Zaka évacue le corps d'un homme tué par des soldats qui l'avaient pris pour un terroriste à Jérusalem le 21 octobre 2015 (Crédit photo: Hadas Parush/Flash90)

Deux soldats ont tué par balle mercredi soir un homme qu’ils pensaient être un terroriste à Jérusalem, après que l’homme les ait attaqués et ait essayé de saisir les armes qu’ils portaient.

Selon la police, l’incident a commencé lorsqu’un homme inconnu a demandé des papiers d’identité à deux soldats montant à bord du bus près de l’entrée de la capitale. Lorsque les soldats, en réponse, ont demandé à l’homme de s’identifier et l’ont soumis à une fouille, il a commencé à les attaquer et a essayé de prendre une des armes à feu qu’ils portaient.

Les soldats ont ouvert le feu sur l’homme qui est mort sur les lieux.

L’homme n’avait pas de couteau sur lui, comme cela avait été affirmé auparavant. Une fouille sur son corps a permis de révéler une carte d’identité israélienne, et on a indiqué qu’il était Juif.

L’incident s’est produit rue Yirmiyahu, dans le quartier Romema de la capitale, et est intervenu après une autre journée d’attaques contre les Israéliens.

Plus tôt, une attaque sur un véhicule en Cisjordanie a blessé cinq soldats quelques heures après qu’une soldate ait été poignardée et grièvement blessée par un Palestinien.

Plus tôt dans la journée, un homme a lancé sa voiture contre un barrage à proximité de l’implantation d’Ofra, blessant un policier.

L’incident se produit trois jours après qu’un demandeur d’asile érythréen ait été pris pour un terroriste lors d’une attaque terroriste à la gare routière de Beer Sheva dimanche soir. Les forces de sécurité lui ont tiré dessus et il a été fortement battu par la foule.

Haftom Zarhum, âgé de 29 ans, est mort de ses blessures plus tard dans la nuit. La police a déclaré avoir arrêté quatre personnes liées à son passage à tabac, qui a été filmé.

L’autopsie de Zarhum a révélé qu’il est mort à cause des blessures des tirs, et pas du terrible passage à tabac qu’il a subi des passants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...