Rechercher

Un Israélien acquitté d’une amende après avoir saccagé la suite d’un hôtel à Londres

Ofer Tsofan avait cassé des meubles, allumé des feux dans la suite et agressé les policiers qui l'ont arrêté ; le tribunal accepte la défense d'un épisode maniaque aigu

Vue générale du Palais de justice de la Southwark Crown Court, à Londres, le 24 mars 2020. (Crédit : Alberto Pezzali/AP)
Vue générale du Palais de justice de la Southwark Crown Court, à Londres, le 24 mars 2020. (Crédit : Alberto Pezzali/AP)

Un chef d’entreprise israélien qui a causé des dégâts estimés à plus de
100 000 livres sterling dans un grand hôtel londonien a été déclaré mercredi, non coupable, des accusations portées contre lui pour cause d’aliénation mentale.

La Cour d’assises de Southwark a accepté la défense d’Ofer Tsofan, 52 ans, selon laquelle il avait souffert d’un épisode maniaque aigu. L’Israélien a des antécédents de maladie mentale et a été examiné par des experts.

Un membre de la famille de Tsofan était présent au tribunal pendant l’audience, au cours de laquelle, il a nié les accusations d’incendie criminel, de dommages criminels à la propriété et de deux chefs d’accusation d’agression contre des travailleurs.

Le procureur Christopher Jenkins a déclaré à la cour qu’ « il n’est pas contesté que M. Tsofan ait commis les actes dont il est accusé. »

Un jury l’a déclaré non coupable de toutes les accusations pour cause de démence. Lors d’une évaluation, M. Tsofan avait déclaré à un psychiatre qu’il voulait construire une ville pour que sa famille et les personnes transgenres puissent vivre en paix, selon le Daily Mail du Royaume-Uni.

L’incident a commencé lorsque, le 24 juillet 2021, le personnel de sécurité de l’hôtel a remarqué que Tsofan exigeait de pouvoir parler au cofondateur de Microsoft, Bill Gates, et demandait que sa famille lui soit amenée d’Israël à bord d’un jet privé, selon le journal.

Ofer Tsofan (Crédit : LinkedIn)

Tsofan a insulté le personnel qui a appelé un de ses amis pour s’assurer de son état de santé. Lorsque Tsofan s’est emporté contre cette personne pendant deux heures, l’hôtel a appelé la police, selon le tribunal.

Les agents sont arrivés dans la soirée et bien que Tsofan les ait laissés entrer dans sa suite, il leur a hurlé des insultes et demandé à voir son avocat.

Vêtu seulement d’un pantalon noir, Tsofan avait couvert certaines parties de son corps de mousse à raser, avant de s’enfermer dans une chambre où il a allumé des feux et cassé des meubles. Il a également jeté des objets sur la police, et un agent a été légèrement blessé par une bouteille qui s’est écrasée contre le seuil de la porte.

Il a saccagé trois coffres chinois anciens, un système audio de musique, deux téléviseurs et plusieurs plateaux de table en verre ainsi que d’autres meubles. Des taches de ketchup ont endommagé des œuvres d’art, des meubles rembourrés et des panneaux de papier peint, tandis que les feux qu’il a allumés ont enclenché le système d’arrosage, provoquant des dégâts des eaux.

Il a finalement été arrêté et emmené à l’hôpital.

Le montant total des dommages a été évalué par la suite à 108 982 £ (environ 466 000 shekels).

Au cours de l’audience, il a été révélé que Tsofan souffre de troubles affectifs bipolaires et qu’il avait acheté 50 voitures Tesla en 2020.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...