Un Israélien arrêté pour transport de Palestiniens illégaux
Rechercher

Un Israélien arrêté pour transport de Palestiniens illégaux

Un Bédouin du sud du pays devrait être condamné pour coordonner des services de navette pour travailleurs sans permis

Des travailleurs palestiniens attendent pour passer un checkpoint à Bethléem, le 2 juin 2013. Illustration.(Crédit : Neal Badache/Flash90)
Des travailleurs palestiniens attendent pour passer un checkpoint à Bethléem, le 2 juin 2013. Illustration.(Crédit : Neal Badache/Flash90)

Un Bédouin de 25 ans du sud d’Israël a été arrêté par la police et devait être inculpé pour offrir des services «de taxi» qui transportent des travailleurs palestiniens sans permis d’entrée en Israël.

L’homme qui n’a pas ete nommé, habitant la ville bédouine de Lakiya, aurait été en contact avec un résident de l’Autorité palestinienne, et auraient coordonné ensemble un service de ramassage et de navette pour travailleurs illégaux. Les accusés auraient embauché des chauffeurs de camoionnettes israéliens pour transporter les travailleurs.

Plusieurs conducteurs ont été arrêtés au cours des dernières semaines, et ont témoigné contre le meneur présumé, qui a été placé en garde à vue il y a quelques jours. Il a comparu lundi devant la cour de Beer Sheva pour une audience de mise en accusation.

Un porte-parole de la police a déclaré lundi que « les actions contre les travailleurs illégaux continueront, en se concentrant sur ceux qui les transportent et ceux qui les abritent. »

Un ouvrier sur un chantier dans le quartier de Har Homa à Jérusalem est en octobre 2014 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Un ouvrier sur un chantier dans le quartier de Har Homa à Jérusalem est en octobre 2014 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Des dizaines de milliers de Palestiniens travaillent en Israël chaque jour, avec des permis difficiles à obtenir délivrés par l’armée israélienne. Les autorités israéliennes estiment que le nombre réel de Palestiniens entrant en Israël pour travailler atteint parfois le double du nombre de ceux qui ont effectivement des permis.

En mars, la Knesset a approuvé une nouvelle loi plus sévère contre les travailleurs palestiniens illégaux, dans le cadre de mesures visant à lutter contre la recrudescence des attaques contre les Israéliens.

La législation stipule qu’un employeur israélien d’un Palestinien entré dans l’Etat juif sans permis pourrait faire face à une peine de plusieurs années de prison.

Le mois dernier, un Bédouin du sud d’Israël a été accusé d’avoir logé les deux teroristes qui ont perpétré l’attentat mortel du 8 juin au Marché Sarona de Tel-Aviv, dans lequel quatre personnes ont été tuées et 41 autres blessées. Les deux tireurs, ainsi que la majorité des Palestiniens qui commettent des attentats terroristes en Israël, entrent illégalement en Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...