Un Israélien légèrement blessé dans une attaque en Cisjordanie
Rechercher

Un Israélien légèrement blessé dans une attaque en Cisjordanie

Deux Palestiniens s'étaient infiltrés à Eli, au nord de Ramallah, ont battu et poignardé la victime, avant d'être abattus par les forces de sécurité

Un Israélien a été légèrement blessé mercredi matin quand deux hommes palestiniens l’ont agressé après s’être infiltrés dans l’implantation d’Eli en Cisjordanie. Les deux terroristes ont été abattus par les équipes de la sécurité de l’implantation.

La victime a été battue et poignardée avec un couteau devant son domicile et évacuée vers l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem pour y être soignée.

« Une victime a été amenée au centre de traumatologie de Shaare Zedek avec un certain nombre de coups de couteau dans la partie supérieure de son corps. Son état est satisfaisant et stable », a déclaré un porte-parole de l’hôpital.

Les deux suspects ont tenté d’entrer dans les maisons de la communauté de Cisjordanie et de se cacher, a rapporté la radio militaire. Ils ont ensuite été identifiés comme deux garçons de 17 ans d’une localité palestinienne à proximité.

« Devant la menace importante pour les gens de la communauté, les forces ont tiré sur les assaillants, entraînant leur mort, » a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué.

La victime de l’attaque, Roee Harel, a dit avoir lutté avec les assaillants dans sa maison, puis les a poussés dehors avant qu’ils n’aient été abattus par les forces de sécurité.

« J’ai ouvert la porte et ai vu deux [hommes] en noir sauter sur moi avec des matraques », a-t-il déclaré au micro de la radio militaire. « Après avoir lutté, j’ai réussi à les repousser. Plus tard, quand nous avons ouvert la porte, nous avons vu qu’il y avait un couteau planté dedans. »

Les résidents de la communauté d’environ 4 000 personnes ont reçu l’ordre de rester chez eux après l’incident du matin.

Eli est située à environ 30 kilomètres au nord de Jérusalem dans le centre de la Cisjordanie.

L’incident est le dernier d’une série d’attaques palestiniennes visant des Israéliens au cours des derniers mois.

La semaine dernière, un Palestinien avait attaqué avec une hache un gardien de sécurité israélienne non armé de 48 ans dans l’implantation de Maale Adumim en Cisjordanie, le blessant grièvement. Un suspect a été appréhendé samedi soir par l’armée israélienne.

29 Israéliens et 3 ressortissants étrangers ont été tués dans la vague de terrorisme et de violence palestinienne depuis octobre. Quelque 170 Palestiniens ont également été tués, près des deux tiers d’entre eux en attaquant des Israéliens, et le reste lors d’affrontements avec l’armée, selon Tsahal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...