Rechercher

Un Israélien poignardé dans une ville de Cisjordanie

Les secouristes ont emmené le jeune homme de 25 ans à l'hôpital de Jérusalem ; la police a déclaré que l'incident de Dayr Qadis semble être de nature criminelle, et non terroriste

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des secouristes présents à un poste de contrôle suite à un incident impliquant un tournevis, près de l’implantation de Nili en Cisjordanie, le 16 janvier 2023. (Crédit : Magen David Adom)
Des secouristes présents à un poste de contrôle suite à un incident impliquant un tournevis, près de l’implantation de Nili en Cisjordanie, le 16 janvier 2023. (Crédit : Magen David Adom)

Un Israélien de 25 ans a été poignardé et légèrement blessé lundi dans la ville palestinienne de Dayr Qadis en Cisjordanie, dans un incident apparemment criminel, selon la police et les secouristes.

Selon un porte-parole de la police israélienne, le jeune homme est entré dans la ville palestinienne pour faire des achats dans un commerce local. Il s’est ensuite disputé et a été poignardé par un habitant armé d’un tournevis.

« À ce stade, il semble que le contexte de l’incident soit de nature criminelle » plutôt qu’une attaque terroriste, a déclaré un porte-parole, ajoutant que la police poursuivait son enquête.

Le service de secours du Magen David Adom a déclaré que l’Israélien avait été amené à un poste de contrôle voisin, près de l’implantation de Nili, pour y être soigné. Il a ensuite été transporté par les ambulanciers du MDA à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem.

MDA a déclaré que l’homme était pleinement conscient et a décrit son état comme étant stable.

Bien que les autorités les en dissuadent, les Israéliens pénètrent fréquemment dans les villes palestiniennes pour faire des achats peu coûteux, réparer des véhicules ou même recevoir des soins dentaires.

En octobre, un Israélien a été poignardé à la sortie d’un magasin dans un village palestinien lors d’une attaque terroriste présumée. Il a succombé à ses blessures plusieurs semaines plus tard.

Les tensions ne cessent de monter en flèche en Cisjordanie, alors que l’armée poursuit ses opérations antiterroristes à la suite d’une série d’attentats terroristes qui ont fait 31 morts en 2022.

Les opérations de Tsahal ont permis de procéder, à ce jour, à plus de 2 500 arrestations lors de raids quasi quotidiens. Elles ont  également fait plus de 170 morts parmi les Palestiniens en 2022, et 13 autres depuis le début de l’année. La majorité ont été tués lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.