Un Israélien remporte le prix humanitaire Mohamed Ali
Rechercher

Un Israélien remporte le prix humanitaire Mohamed Ali

Navonel Glick d’IsraAID est l’un des 6 récipiendaires ; il est récompensé pour son travail sur les catastrophes du monde entier

Navonel Glick, directeur des opérations d'IsraAID. (Crédit : Facebook)
Navonel Glick, directeur des opérations d'IsraAID. (Crédit : Facebook)

Le responsable d’une association d’aide internationale humanitaire israélienne, IsraAID, a remporté le prix humanitaire Mohamed Ali 2016 pour son travail dans les régions en crise dans le monde entier.

Navonel Glick, 29 ans, recevra sa récompense en septembre, a annoncé Jewish Chronicle, avec cinq autre humanitaires de moins de 30 ans qui le centre Mohamed Ali juge être des modèles « transformant les communautés et apportant des changements positifs dans le monde ».

IsraAID, fondée en 2001, est connue pour ses réponses aux grandes catastrophes du monde entier. Son travail remonte au génocide rwandais, et elle a été la première équipe internationale sur le terrain à Haïti.

En plus de sa présence au Japon, aux Philippines, au Soudan du Sud, IsraAID était aux Etats-Unis pendant l’ouragan Katrina, l’ouragan Sandy, les inondations du Colorado et la tornade d’Arkansas. Ces dernières années, elle a aidé des réfugiés syriens arrivant sur les plages d’Europe après un dangereux voyage en mer.

Une femme et son enfant dans un camp de réfugiés dans le nord de la France, en février 2016. (Crédit : IsraAID)
Une femme et son enfant dans un camp de réfugiés dans le nord de la France, en février 2016. (Crédit : IsraAID)

L’équipe arrive sur les lieux très organisée, prête à mettre en place des soins médicaux et/ou psycho-sociaux, des stratégies de constructions de communautés, de nettoyage ou ce qui est nécessaire.

Glick, Israélo-Canadien, est le directeur des opérations d’IsraAID, et gère les opérations quotidiennes de l’organisation depuis Tel Aviv.

Il a travaillé aux Philippines, au Sierra Leone, en Irak et au Népal, après des catastrophes naturelles ou dans des tentatives de réduction de la pauvreté.

Le boxeur légendaire Mohamed Ali en 1966 (Crédit : CC BY-SA Archives nationales néerlandaises via Wikimedia Commons)
Le boxeur légendaire Mohamed Ali en 1966 (Crédit : CC BY-SA Archives nationales néerlandaises via Wikimedia Commons)

La cérémonie de remise des récompenses de cette année rendra hommage à Ali, qui est mort en juin à l’âge de 74 ans après des décennies de combat contre la maladie de Parkinson.

Connu pour son travail caritatif, Ali a été honoré par plusieurs institutions, dont Amnesty International et les Nations unies. Il a également reçu la Médaille présidentielle de la Liberté des mains du président américain George W. Bush en 2005.

La cérémonie aura lieu le 17 septembre à Louisville, Kentucky, selon le site internet du centre Mohamed Ali.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...